La Bourse salue la confiance d'Ubisoft sur ses prévisions annuelles

 |  | 276 mots
Lecture 1 min.
Dans une interview accordée à Reuters, Yves Guillemot, le directeur général de l'éditeur français de jeux vidéo, a de nouveau affiché sa confiance sur les prévisions de l'année 2009-2010 qu'il espère finalement dépasser grâce à ses jeux très attendus: Avatar et Assasin's Creed 2. Suite à ces déclarations, le titre s'envole de 3,33% à 13 euros à la clôture.

Pour son exercice fiscal 2009-2010 clos au 31 mars, Ubisoft s'était initialement fixé pour objectif de réaliser un chiffre d'affaires de 1,04 milliard d'euros pour une marge opérationnelle courante d'au moins 7%, des prévisions sensiblement abaissées en raison d'un ralentissement plus marqué que prévu des ventes de jeux Nintendo DS en Europe et aux Etats-Unis.

Depuis cette révision à la baisse intervenue fin juillet lors de la publication de ses résultats du premier trimestre (d'avril à juin),  l'éditeur français semble voir les choses d'un autre oeil puisque d'après Yves Guillemot, son directeur général, il est possible que ces prévisions soient finalement dépassées.

Partageant ainsi sa confiance sur l'issue de l'exercice à l'occasion d'un entretien avec l'agence Reuters, le dirigeant a ajouté que le marché de l'édition des jeux vidéo ("software") devrait être stable en 2009, et ce en tenant compte de l'impact des baisses de prix des consoles, annoncées récemment par les fabricants Microsoft et Sony.

Sur le point de lancer le très attendu jeu "Avatar" adapté du prochain film de James Cameron à la fin du mois de novembre prochain, Ubisoft entend écouler plus de quatre millions d'unités; Quant à son titre à succès "Assassin's Creed 2", l'éditeur confirme dépasser de 15% les sept millions d'unités vendues avec le premier volet du jeu.

Prêt à saisir les opportunités pour s'agrandir, Yves Guillemot a indiqué qu'Ubisoft s'autorise des petites acquisitions de l'ordre de 20 à 30 millions d'euros.

Ce jeudi, le titre s'envole de 3,33% à 13 euros à la clôture.. Mercredi à la Bourse de Paris, le titre Ubisoft avait déjà enregistré un gain de 3,03% à 12,60 euros. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :