Pernod Ricard bondit, recul moins fort que prévu des ventes

 |   |  210  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le producteur français de vins et spiritueux enregistre une baisse de son chiffre d'affaire de 6% au premier trimestre de son exercice décalé 2009-2010. Les analystes attendaient un repli plus marqué.

Pernod Ricard, producteur de vins et spiritueux, annonce ce jeudi un chiffre d'affaires de 1,646 milliard d'euros, en baisse de 6% au premier trimestre de son exercice décalé 2009-2010. La décroissance organique atteint 4%.

Pour sa part, les analystes tablaient sur une baisse des ventes de 6,4% et sur une décroissance organique de 4,7%. Ces performances, meilleures qu'attendu, sont accueillies comme il se doit par le marché. Le titre Pernod Ricard bondit de 2,32% à 57,30 euros, réalisant une des plus fortes hausses du CAC 40, dans un marché parisien par ailleurs en nette baisse.

Dans le détail, l'activité des spiritueux affiche une croissance interne en recul de 2% tandis que celle de l'activité vins et champagne enregistre une chute de 13%. Les quinze marques du groupe ont enregistré une croissance interne en volume en baisse de 9%.

"Les marchés émergents sont le principal moteur de croissance au 1er trimestre (+6%). La zone Asie/Reste du Monde, tirée par la Chine et l'Inde, renforce sa part dans le chiffre d'affaires. Le marché européen reste difficile", constate le groupe dans le communiqué.

Pour la suite, le groupe aperçoit des signes d'amélioration sur certains marchés (sorties consommateurs en Duty Free, depletions aux Etats-Unis).

Les objectifs de résultats seront communiqués le 2 novembre prochain.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :