La Bourse de Paris repart de l'avant

 |   |  480  mots
Dans le sillage des marchés en Asie, la Bourse de Paris ouvre en hausse. Le marché apprécie le relèvement hier soir des prévisions économiques de la Fed pour 2010. Le CAC 40 progresse ainsi de 0,7% à 3.811 points.

Vivendi signe la plus forte hausse de l?indice en début de matinée: +3% à 19,47 euros. Le groupe a lancé une émission d?obligations de 1,2 milliard d?euros. Par ailleurs, Exane a relevé sa recommandation sur la valeur.

France Télécom est aussi bien orienté. Le titre gagne 1,8% à 17,35 euros. L?opérateur télécoms et le danois TDC ont annoncé qu'ils allaient fusionner leurs filiales en Suisse, Orange Communications et Sunrise Communications. France Télécom paiera 1,5 milliard d'euros à TDC dans le cadre de l'opération et prendra à terme 75% de la nouvelle entité.

Le secteur automobile évolue en nette hausse. Renault prend 1,7% à 33,83 euros, son concurrent Peugeot gagne 1,3% à 24,36 euros et Michelin progresse de 1,2% à 53,40 euros. En dehors du CAC, l?équipementier Faurecia, filiale de Peugeot, grimpe de 3% à 14,75 euros. Le groupe a indiqué qu?il n?avait pas l?intention d?émettre de nouvelles actions pour réaliser des éventuelles acquisitions. Une mise au point qui intervient après le rachat début novembre de l?américain Emcom. Faurecia avait émis pour financer l?opération 21 millions d?actions.

Les valeurs cycliques reprennent des couleurs. Saint-Gobain gagne 1,8%, ArcelorMittal prend 1,5% et Technip 1,44%.

Les titres Schneider Electric et Alstom sont en petite hausse. Schneider progresse de 0,6% et Alstom de 0,2%. La direction de la filiale T&D d?Areva se déclare opposée à l?offre commune des deux groupes. Elle craint en effet un démantèlement des activités. Alstom et Schneider ont pourtant fait un geste financier hier, en portant leur offre à 4 milliards d?euros.

Sur le SBF 120, Fimalac évolue en hausse de 1% à 39,12 euros. La société d?investissement a publié hier soir une hausse de 7,8% de son bénéfice net pour l'exercice 2008-2009.

Les journées se suivent et se ressemblent pour Alcatel-Lucent. Le titre de l?équipementier télécom est de nouveau attaqué. Il recule de 2,22% à 2,24 euros et subit la plus forte baisse du CAC 40.

Les autres valeurs en territoire négatif sont pénalisées par leur caractère défensif. On retrouve ainsi Danone: -0,2% et Pernod Ricard -0,3%. Sur le SBF 120, son concurrent Remy Cointreau évolue aussi dans le rouge après la publication de ses résultats. -0,23% à 34,22 euros. Le groupe de vins et spiritueux annonce un bénéfice net en baisse de 17,7% au premier semestre 2008-2009. Mais les performances opérationnelles s?améliorent.

Comme annoncé la semaine dernière, Nicox lance une augmentation de capital de 70 millions d?euros au prix de 3,49 euros par action. L?action du groupe de biotechnologies recule de 1% à 6,97 euros.

Sur les marchés pétroliers, les cours du brut sont en petite hausse. Le baril de WTI s?échange contre 76,38 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 76,98 dollars. Côté devises, l?euro a bondi au-dessus de 1,50 dollar, à 1,5017 dollar.

(également disponible en vidéo sur votre site latribune.fr)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :