Thomson chute après l'accord de ses créanciers

 |   |  196  mots
Les créanciers obligataires ont approuvé la restructuration de la dette. La veille, les fournisseurs et créanciers bancaires ont donné leur feu vert. Le titre a chuté de près de 10%, après avoir bondi de 24% lundi .

Les créanciers obligataires du groupe français de technologies des médias ont donné leur accord ce mardi à la restructuration de la dette. Lundi, le plan avait obtenu le feu vert de deux des trois comités de créanciers: celui réunissant les fournisseurs et celui des créanciers bancaires. Tous deux ont donné leur accord à 100% "apportant ainsi un soutien clair" au plan, s'est félicité le groupe.

Après avoir ouvert en forte hausse, le titre a piqué du nez suite à l'officialisation de l'accord des créanciers obligataires. Il termine ainsi en baisse de 9,72% à 98 centimes, après avoir bondi de 24% à 1,08 euro à la clôture lundi.

Le plan de restructuration va désormais être soumis au vote des actionnaires de Thomson lors de l'Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 27 janvier 2010.

Présenté le 4 décembre dernier, le plan de sauvegarde prévoit de réduire sa dette de 45% à 1,55 milliard d'euros contre 2,84 milliards. A l'issue d'une procédure qui devrait se terminer en février, certains créanciers devraient alors entrer au capital du groupe. Thomson, a également prévu de changer du nom et adopter celui d'une de ses filiales Technicolor.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :