Wall Street en légère hausse à la veille de Noël

Les places américaines ont terminé dans le vert une séance raccourcie à la veille de Noël. Le Dow Jones gagne ainsi 0,51% à 10.520 points, le Nasdaq progresse de 0,71% à 2.286 points et le S&P 500 prend 0,53% à 1.126 points.

Wall Street s'est offert une légère hausse ce jeudi en guise de cadeau de Noël. La séance, raccourcie, est restée relativement calme en cette veille de fête et en l'absence d'actualités fortes, hormis deux statistiques positives. A la clôture, le Dow Jones gagne ainsi 0,52% à 10.520 points, le Nasdaq progresse de 0,71% à 2.286 points et le S&P 500 prend 0,52% à 1.126 points. Les indices new-yorkais sont à leur plus haut depuis l'automne 2008.

Sur le front des statistiques, les nouvelles inscriptions aux allocations chômage ont reculé la semaine dernière, tombant à 452.000 dossiers contre 470.000 attendus par les économistes. Il s'agit du niveau le plus bas de cet indicateur hebdomadaire depuis la semaine au 6 septembre 2008. La moyenne mobile sur quatre semaines, considérée comme plus représentatif d'une tendance, ressort également à la baisse, avec 465.250 dossiers contre 468.000 précédemment. Et le nombre de personnes percevant une indemnisation recule pour sa part à 5,076 millions.

Par ailleurs, les commandes de bien durables ont augmenté en novembre sur le sol américain, mais à un rythme légèrement moins rapide que prévu par les économistes. Elles ont progressé de 0,2% le mois dernier, là où les économistes misaient sur un gain de 0,5%. Mais si l'on exclut le secteur du transport, leur hausse est beaucoup plus sensible et bien supérieure aux attentes (+2% contre +1% escompté).

Du côté des valeurs, Citigroup progresse de 1,82% à 3,35 dollars et Wells Fargo prend 0,89% à 27,09 dollars. Les deux banques ont indiqué avoir procédé au remboursement des aides publiques reçues dans le cadre du plan Tarp. Pour y parvenir, les deux établissements avaient dû procéder à des augmentations de capital. L'Etat reste cependant actionnaire de Citigroup, détenant pour environ 25 milliards de dollars de titres.

Apple s'adjuge 3,43% à 209,04 dollars. Le groupe à la pomme pourrait présenter de nouveaux produits à la fin du mois de janvier, affirme ce jeudi le Financial Times. Les observateurs estiment que le groupe informatique pourrait révéler une tablette de lecture numérique pour concurrencer le Kindle d'Amazon, qui rencontre un succès grandissant. D'autres estiment qu'Apple pourrait présenter une nouvelle version de son téléphone multifonctions iPhone.

News Corp gagne 0,99% à 13,64 dollars. Selon Rupert Murdoch, son patron, le groupe de médias devrait voir ses performances s'améliorer l'année prochaine grâce à la performance solide de son réseau câblé et de ses activités de cinéma. Début novembre, le magnat australien des médias avait dit s'attendre à ce que 2010 soit une année de stabilisation. Le groupe avait alors précisé prévoir une croissance d'environ 10% de son bénéfice d'exploitation annuel.

Enfin, General Electric prend 0,19% à 15,44 dollars. Selon le quotidien Economic Times, le conglomérat américain a vendu son activité indienne de services financiers dans les transports pour 256 millions de dollars à Shriram Transport Finance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.