Le marché salue les annonces de Valeo

 |   |  352  mots
Valeo s'affiche en forte hausse ce jeudi à la Bourse de Paris après la publication d'un résultat supérieur aux attentes au quatrième trimestre et l'annonce de prévisions d'une forte amélioration de la rentabilité en 2010.

Après les performances décevantes des constructeurs Renault et Peugeot en 2009, l'équipementier automobile Valeo renverse la vapeur. La valeur s'affiche ce parmi les plus fortes hausses du SRD avec un bond de 3,99% à 21,48 euros.

Il faut dire que Valeo a enregistré une nette amélioration de ses résultats au quatrième trimestre. Le groupe spécialisé dans la fourniture d'équipements automobile a enregistré un bénéfice de 56 millions d'euros pour les trois derniers mois de l'année 2009, contre une perte de 313 millions d'euros à la même époque en 2008.

Le chiffre d'affaires a progressé de 21% à 2,114 milliards d'euros. En Europe, il s'établit à 1,329 milliard d'euros. En Asie, deuxième région contributrice, le chiffre d'affaires atteint 364 millions d'euros, en hausse de 31% par rapport au quatrième trimestre 2008.

Sur l'année, l'équipementier automobile a accusé une perte nette, part du groupe, de 153 millions d'euros, après une perte de 207 millions d'euros en 2008. Le consensus donnait une perte nette de 168 millions. Le chiffre d'affaires ressort à 7,5 milliards d'euros, en baisse de 14% par rapport à 2008.

Doublement de la marge opérationnelle

"Sur l'année 2010, Valeo anticipe, par rapport à 2009, une poursuite du redressement de la production automobile mondiale qui devrait connaître une croissance plus soutenue durant le premier semestre et des situations contrastées suivant les régions", a déclaré le groupe dans un communiqué. Du coup, l'équipementier automobile se fixe comme objectif un quasi-doublement de sa marge opérationnelle en 2010 par rapport au 1,8% réalisé en 2009.

La publication a été appréciée par les analystes. Morgan Stanley, pour qui Valeo "reste le meilleur moyen de jouer la reprise globale de la production automobile, particulièrement en Europe", a relevé son objectif de cours de 44 à 47 euros et réitéré son conseil de surpondérer la valeur. " Valeo a démontré sa capacité de gestion opérationnelle à travers la crise", souligne pour sa part UBS qui reste à l'achat avec un objectif de cours de 32 euros et parle d'une "bonne séquence de résultats". Enfin, Natixis Securities a relevé sa recommandation d'accumuler à achat et porté son objectif de cours de 27 à 29 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :