Feu clignotant pour Valeo

 |   |  321  mots
(Crédits : Gael Vautrin)
L'équipementier revoit "encore" à la hausse ses prévisions de chiffre d'affaires pour le quatrième trimestre mais...

Que peut-on attendre de la révision à la hausse de sa prévision de chiffre d?affaires une semaine avant Noël et quinze jours avant la fin d?année (et a fortiori du quatrième trimestre) ? Rien si ce n?est une séance supplémentaire dans le vert. Comme si Valeo sentait poindre à l?horizon les premiers nuages de 2010 et souhaitait encore faire briller les derniers rayons d?une année boursière pour le moins éclatante - marquée par l?une des meilleures performances du SBF 120 avec 113 % de hausse depuis le début de l?année.

 Si c?était le but, l?opération est réussie. Un peu blasé, le groupe annonce ce mardi matin revoir « encore » à la hausse l?objectif de croissance de son chiffre d?affaires pour le quatrième trimestre 2009 à environ + 17 %. Dans la foulée, l?action s?emballe de 4 % à l?ouverture du marché avant de réduire ses gains et de trouver un rythme de croisière à près de 2 % de hausse.

Mais l?explication même de ce regain d?optimisme augure paradoxalement du probable déclin d?activité auquel va devoir faire face l?équipementier l?an prochain. Valeo comme l?ensemble de la filière automobile surfe depuis quelques mois sur la vague de primes en tous genre. Le groupe évoque par ailleurs le « fort rebond de la production automobile dans les pays émergents ».

Mais c?est oublier qu?au regard de ses résultats du troisième trimestre, 73 % de son chiffre d?affaires est réalisé entre l?Europe (62 %) et l?Amérique du Nord (11%), précisément les marchés auxquels on aura retiré les perfusions l?an prochain. 2010 apparaît d?ores et déjà comme un lendemain qui déchante et cette ultime révision à la hausse de ses objectifs sonne en définitive un peu comme le chant du cygne pour Valeo.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :