Ipsen : le marché sanctionne le manque de perspectives

 |   |  241  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le laboratoire français a fait état d'un résultat net en hausse de 6,9%, en ligne avec ses objectifs. Cependant, Ipsen revoit à la baisse ses perspectives pour 2011 et 2012. En Bourse, le titre chute de plus de 3%.

Ipsen a affiché une croissance de 6,8% de ses profits l'an dernier. Son résultat net part du groupe s'établit à 156,6 millions d'euros en 2009 contre 146,6 millions d'euros en 2008. Le résultat dilué par action s'est élevé à 1,86 euro.

Du côté des performances opérationnelles, la marge est ressortie en baisse à 16,7% contre 18,5% en 2008 pour un chiffre d'affaires de 1,03 milliard d'euros (+6,4%) et un résultat opérationnel de 172,5 millions d'euros (-3,7%).

Concernant ses perspectives 2010, Ipsen vise une "progression des ventes de médicaments du groupe comprise entre 3,0 et 5% d'une année sur l'autre", avec une croissance approchant 10% pour sa médecine de spécialité et, en revanche, "une baisse de ses ventes de médecine générale comprise entre -5 et -7%".

Cependant, Ipsen annonce d'ores et déjà qu'il revient sur les prévisions qu'il a faites en juillet 2008. Il prévoyait d'atteindre 300 millions de dollars de ventes en Amérique du Nord en 2012, et retourner à ses niveaux de marges opérationnelles de 2007 en 2011. Le laboratoire précise que "l'évolution du contexte macroéconomique et de l'environnement concurrentiel en médecine générale notamment conduit aujourd'hui le groupe à ne pas confirmer ces perspectives, ou tout du moins leur calendrier".

La proposition d'un dividende en hausse de 7,1% à 0,75 euro par action au titre de 2009 ne suffit pas à rassurer les investisseurs. A la Bourse de Paris, le titre Ipsen décroche ce lundi de 3,4% à 36,02 euros, signant une des plus fortes baisses du SRD.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :