Wall Street, termine en nette hausse, portée par les Bourses européennes

 |   |  455  mots
(Crédits : Reuters)
Les places américaines, qui se méfiaient de la situation en Europe, commencent à voir leurs craintes s'apaiser. Elles clôturent en nette hausse ce mercredi.

Wall Street reprend confiance. Grâce à la décision de l'Espagne de fortement réduire ses dépenses publiques et la publication de chiffres de croissance rassurants en Europe, les marchés américains voient leurs craintes concernant la zone euro s'apaiser peu à peu. Ce mercredi, à la clôture, le Dow Jones gagne 1,38% à 10.897 points, le Nasdaq avance de 2,09% à 2.425 points et le S&P 50 progresse de 1,37% à 1.171 points.

Du coté des statistiques, le déficit commercial américain a été conforme aux attentes. Il s'est creusé en mars à 40,4 milliards de dollars, au plus haut depuis décembre 2008, montrent les statistiques publiées mardi par le département du Commerce. Les économistes anticipaient en moyenne un déficit 40,10 milliards de dollars. Les exportations américaines ont augmenté de 3,2% en mars et ont représenté 147,87 milliards de dollars. Les importations ont progressé de 3,1% à 188,30 milliards.

Du coté des valeurs, Morgan Stanley a reculé de 2,04% à 27,80 dollars. Les autorités fédérales américaines enquêteraient sur des soupçons de défaut d'information des investisseurs dans le domaine des produits dérivés de prêts immobiliers, selon le Wall Street Journal.

Goldman Sachs a avancé de 3,68% à 147,20 dollars. La banque, via l'une de ses filiales, est dans la dernière phase des discussions de rachat de la participation d'Axa dans Taikang Life, le numéro quatre chinois de l'assurance-vie, apprend-on de sources proches du dossier.

AIG a reculé de 3,47% à 41,40 dollars. L'assureur est en discussion avec Prudential afin de restructurer l'accord de 35,5 milliards de dollars sur la cession de ses activités d'assurance-vie en Asie.

Microsoft a pris 1,94% à 29,44 dollars. Le groupe lance une nouvelle version de sa suite logicielle Office, avec pour objectif de conforter sa position sur ce segment de marché très lucratif en contrant les alternatives centrées sur internet.

Eletronic Arts a chuté de 5,80% à 17,71 dollars. Le géant du jeu vidéo a publié mardi soir des résultats trimestriels supérieurs aux attentes de Wall Street, grâce notamment au succès du titre "Battlefield : Bad Company 2". Mais les analystes s'attendaient à une surprise plus importante.

Walt Disney a cédé 1,76% à 35,13 dollars. Le groupe de médias et de divertissement a publié mardi un bénéfice trimestriel supérieur aux attentes mais les analystes sont préoccupés par la baisse des audiences et des recettes publicitaires ainsi que par l'augmentation des coûts de la division de télévision ABC.

Macy's a gagné 3,35% à 24,70 dollars. Le groupe de grands magasins a publié un bénéfice trimestriel par action de 5 cents et des ventes en hausse de 7,2% à 5,57 milliards de dollars. Macy's a dit qu'il était trop tôt pour relever ses prévisions annuelles en raison des incertitudes qui entourent la situation macroéconomique.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :