Société Générale et BNP Paribas ne profitent pas de leurs ambitions en Pologne

 |   |  159  mots
La Tribune révèle que la Société Générale et BNP Paribas étudient chacune la possibilité de racheter la banque polonaise Zachodni WBK. Le marché ne salue pas cette annonce.

La Tribune a révélé ce lundi que BNP Paribas et Société Générale pourraient racheter Zachodni WBK. Les deux établissements étudient chacun la possibilité de racheter cette banque polonaise dont 70% du capital sera mis en vente par l?Allied Irish Bank. Le marché ne salue pas cette nouvelle. Le titre BNP Paribas perd 1,44% (la plus forte baisse du CAC 40) et Société Générale 1,41%.

Les banques espagnoles Santanders et BBVA, l?italienne IntesaSanpaolo et l?établissement britannique HSBC étudieraient également le dossier, pour lequel des offres préliminaires sont attendues pour la mi-juin.

BNP Paribas et Société Générale n?ont fait aucun commentaire. Le directeur financier de BNP Paribas, Philippe Bordenave, avait déclaré début mai que la banque française était toujours intéressée par un développement en Pologne où de nombreux analystes financiers s'attendent à voir BNP procéder à une acquisition pour y renforcer sa présence.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :