Nette reprise des introductions en Bourse dans le monde

 |  | 508 mots
Lecture 2 min.
Après avoir chuté avec la crise, les introductions en Bourse (IPO) montrent des signes de reprise depuis le début de l'année. Les opérations sur le marché ont déjà dépassé le total de 2009.

De plus en plus d'entreprises sont à nouveau tentées par l'aventure boursière. Ainsi, malgré des conditions difficiles sur les places financières, le marché des introductions en Bourse (IPO) a repris des couleurs.

Selon une étude du cabinet Ernst & Young, les IPO dans le monde ont montré des signes de reprise depuis le début de l'année, à la fois en terme de fonds levés et de nombres d'opérations.

Sur le premier semestre, ce sont ainsi 99 milliards de dollars qui ont été levés sur les marchés, à travers 590 introductions en Bourse. Pour comparaison, sur l'ensemble de 2009, les fonds levés par IPO avaient atteint 113 milliards de dollars pour seulement 577 opérations. Au plus fort de la crise en 2008, les IPO n'avaient été que 765 pour 95 milliards de dollars. 

"Le marché des IPO a du faire face à une forte volatilité des marchés actions mondiaux due à la crise des dettes souveraines. Toutefois, nous voyons une augmentation sensible de l'intérêt des compagnies pour ce type d'opérations", explique Franck Sebag d'Ernst & Young.

Fort dynamisme de l'Asie

Le marché des IPO a principalement profité du dynamisme des marchés asiatiques. La plus grosse introduction en Bourse mondiale sur le deuxième trimestre a ainsi été celle de Samsung Life Insurance Co, réalisée en avril sur le Korea Stock Exchange pour 4,4 milliards de dollars.

Au total, les IPO en Asie ont représenté un montant de 25,7 milliards de dollars (soit 65% du marché mondial) pour 159 opérations, contre 35,4 milliards de dollars et 172 opérations au premier trimestre. Plus largement, les marchés émergents totalisent six des dix plus importantes IPO dans le monde.

Mais l'Europe et les Etats-Unis ne sont pas en reste." L'Europe et les Etats-Unis ont progressé au deuxième trimestre et contribuent à la reprise mondiale des IPO à la fois par le nombre et la taille des opérations. Au premier semestre, l'Europe a représenté 18% des levées de fonds mondiales contre 12% pour les Etats-Unis qui regroupent quand même trois des 20 plus grosses IPO dans le monde", indique Franck Sebag.

La finance très active

La France comptabilise 7 introductions en Bourse, soit 2,3% du marché mondial pour 900 millions de dollars de fonds levés. Elle se place en deuxième position en Europe, loin derrière la Pologne qui totalise 20 IPO pour 4,1 milliards de dollars. De leur côté, les Etats-Unis affichent 33 opérations de mise sur le marché pour 4,7 milliards de dollars.

Par secteur, le compartiment de la finance est le plus actif, notamment les compagnies d'assurances avec 8,2 milliards de dollars levés sur les marchés et 12 introductions en Bourse. Viennent ensuite les secteurs de l'énergie (7,9 milliards de dollars) et de l'industrie (5,8 milliards de dollars).

La reprise du marché des IPO devrait se confirmer dans les prochains mois. "Nous avons vu des signes positifs de reprise de l'activité des IPO sur les six derniers mois et nous restons confiants sur le fait que le marché des IPO va croître sur les deux prochains trimestres", conclut Frank Sebag.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :