Carrefour ne convainc pas le marché

 |   |  293  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le géant français de la distribution a réalisé un chiffre d'affaires en hausse de 6,3% à près de 25 milliards d'euros. Cette performance ne suffit pas néanmoins à doper le titre en Bourse qui clôture dans le rouge.

Les analystes consultés par l'agence Reuters s'attendaient à ce que Carrefour réalise au deuxième trimestre un chiffre d'affaires de 24,788 milliards d'euros. Le géant français de la distribution aura finalement fait un petit peu mieux : 24,921 milliards d'euros de chiffre d'affaires soit une hausse (à taux de changes courants) de 6,3%. Sur le premier semestre, la croissance atteint 5,9% (toujours à taux de changes courants).

Mais si les analystes reconnaissent que les performances du groupe sont en ligne voire un peu meilleures qu'attendu, la publication de Carrefour n'enthousiasme guère. Du coup, à la Bourse de Paris, le titre recule de 1,53% à 34,79 euros à la clôture.

L'analyste Credit Suisse relève notamment un manque de dynamisme et s'inquiète du ralentissement de l'activité en Europe. Sur le vieux continent, le chiffre d'affaires a reculé de 2,9% (à taux de changes courants).

Les performances du groupe sont en fait très inégales selon les zones géographiques. En Amérique latine et en Asie, les ventes ont bondi respectivement de 34,1% et de 21,4% (toujours à taux de changes courants). Pour la France, le chiffre d'affaires progresse de 2,7% à 10,414 milliards d'euros.

Par ailleurs, si on prend en compte l'augmentation du nombre de magasins sur la période et si on exclut les ventes de carburant, le chiffre d'affaires total s'affiche en léger recul (-1,1% au deuxième trimestre et -0,4% au premier semestre).

Côté perspectives, le groupe s'attend pour l'année 2010 à "un résultat opérationnel avant éléments non?courants autour de 3,1 milliards d'euros".

Carrefour a également annoncé jeudi soir la signature d'un accord pour acquérir 51% de Baolongcang, une des principales chaines d'hypermarchés de la région d'Hebei en pleine croissance, près de Pékin. Les fondateurs de Baolongcang garderont une participation de 49% dans la joint?venture.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :