Latécoère s'envole sur des rumeurs d'intérêt de l'américain Spirit

Le groupe américain d'aérostructures Spirit pourrait, selon Le Figaro, racheter l'équipementier aéronautique français Latécoère. Ce dernier voit son titre décoller en Bourse.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le journal Le Figaro croit savoir que les représentants du groupe américain Spirit spécialisé dans les aérostructures (fuselage, ailes d'avions...) doivent rencontrer Pierre Gadonneix, le nouveau patron de l'équipementier toulousain Latécoère sans pour autant indiquer de date.

Une bonne nouvelle pour EADS lassé de maintenir le groupe toulousain sous perfusion. Sa filiale Airbus, principal client de Latécoère, a en effet déjà abreuvé Latécoère à hauteur de 200 millions d'euros.  "Nous ne rachèterons pas Latécoère et nous n'irons pas plus loin dans son sauvetage", déclare au Figaro le directeur général à la stratégie et au marketing d'EADS Marwan Lahoud. Il faut dire que le français croule sous une dette de 363 millions d'euros.

Si Latécoère a jusque-là échappé au dépôt de bilan, c'est également grâce aux banques. Banques qui ne voient pas non plus d'un mauvais oeil le scénario d'un rachat. 

Si Spirit s'avère intéréssé, il devra d'après le quotidien, s'imposer face aux autres repreneurs potentiels dont le fonds souverain d'Abu Dhabi, Mubadala, partenaire d'Airbus aux Emirats arabes unis, ou encore l'équipementier et constructeur aéronautique français Daher-Socata.

En tout cas, la nouvelle a fait réagir le marché avec un bond de 14,95% du titre Latécoère ce lundi à la clôture, à 7,15 euros. 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.