Après sa fusion avec Deutsche Börse, Nyse Euronext s'affaiblirait

La Deutsche Börse aurait le dessus dans le projet de fusion avec Nyse Euronext. À la Bourse de Paris, les salariés de Nyse Technologies menacent de faire grève de 8h à 10 heures, ce lundi.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Deutsche Börse aurait une position dominante sur la nouvelle entité après sa fusion avec Nyse Euronext, selon le président du directoire de Deutsche Börse a rapporté la presse allemande.

L'annonce du  mariage des deux principaux opérateurs du monde inquiète. La crainte d'une perte d'influence se fait en effet sentir alors que l'offre de rachat de 10,2 milliards de dollars (7,3 milliards d'euros) par la Deutcshe Börse sur Nyse Euronext, dévoilée le mois dernier, laisserait les actionnaires de l'opérateur boursier allemand contrôler 60% de la nouvelle entité. Certains analystes ont prévenu que le groupe pourrait au final perdre de son influence.

Dans une lettre adressée par Duncan Niederauet au personnel de NYSE, l'opération a été décrite comme "une fusion de deux grands groupes, et non une cession ou une acquisition", et donne gagnant les deux opérateurs boursiers.

Dans un extrait d'interview avec le quotidien allemand Handelsblatt qui sera publié lundi, le président du directoire de la Deutsche Börse Reto Francioni explique de son côté que le groupe allemand sera "en position de mener l'opération comme il le souhaite."

Il ajoute par ailleurs que les synergies pourraient être supérieures aux 300 millions de dollars prévus jusqu'ici et souligne que la place financière de Francfort sortirait renforcer de cette opération.

Menace de grève à la Bourse de Paris

De leur côté, les syndicats ont déclaré qu'ils craignent un nouvel affaiblissement de la place boursière française après la fusion avec Deutsche Börse. Ils ont dénoncé la baisse continue des effectifs.

De ce fait, les salariés de Nyse Technologies, filiale informatique de Nyse Euronext sont appelés par la CGT et la CFDT à un "débrayage" ce lundi, entre 8 et 10 heures devant les locaux d'Euronext à Paris.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 09/03/2011 à 9:00
Signaler
La balance qui a penché du coté de l'amérique du nord pourrait revenir en Europe. Risque ou opportunité?

à écrit le 07/03/2011 à 15:42
Signaler
de toute façon C la bourse de paris qui perd son influence dans cette affaire . mais je ne sais pas si une grève sera une bonne chose .

à écrit le 07/03/2011 à 13:08
Signaler
Il fallait saisir l'occasion d'une fusion équilibrée avec Francfort il y a quelques années. Maintenant les menaces de grève ne feront qu'accélérer la chute.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.