Wall Street portée par les bons chiffres du PIB américain

 |   |  547  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Les places américaines profitent également des bonnes performances d'Oracle et d'Accenture. Mais la situation au Portugal limite les gains.

Wall Street ce dirige ce vendredi vers sa meilleure semaine depuis le mois de juillet. Après avoir nettement reculé la semaine précédente, les marchés américains ont fortement rebondi. Une tendance qui se poursuit ce vendredi après la révision à la hausse de l'estimation du produit intérieur brut (PIB) américain du quatrième trimestre. En outre, les valeurs technologiques profitent des bonnes performances d'Oracle et d'Accenture. Les gains restent cependant limités alors que la démission du gouvernement Portugal ouvre une période d'incertitudes.

Peu après l'ouverture des échanges, Dow Jones progressait ainsi de 0,18% à 12.193 points, le Nasdaq gagnait 0,17% à 2.741 points et le S&P 500 prennait 0,07% à 1.311 points.

Sur le front des statistiques, la croissance de l'économie américaine a été plus forte qu'estimée précédemment au quatrième trimestre, à 3,1% en rythme annualisé. La précédente estimation du PIB faisait ressortir une progression de 2,8% de l'activité. Les économistes anticipaient en moyenne une révision à la hausse moins marquée, à 3%. Au troisième trimestre, la croissance du PIB s'était établie à 2,6%. Sur l'ensemble de l'année 2010, elle a été de 2,9%, soit 0,1 point de plus que l'estimation précédente.

Du côté des valeurs, Oracle grimpe de 3,89% à 33,39 dollars. L'éditeur de logiciels a annoncé ce jeudi soir qu'il allait porter son dividende trimestriel à 6 cents, contre 5 cents actuellement. Le groupe dirigé par Larry Ellison a par ailleurs fait état de 2,8 milliards de dollars de profits pour le compte du troisième trimestre de son exercice décalé 2010-11. Par action, cela représente 54 cents, soit 4 cents de mieux que les attentes. Le chiffre d'affaires a grimpé de 37% sur la période, pour atteindre 8,8 milliards de dollars, notamment grâce au rachat de Sun Microsystems. Les analystes misaient sur des ventes de 8,7 milliards.

Accenture s'envole de 7,16% à 55,68 dollars. Le groupe de services informatiques a revu à la hausse ses prévisions de résultats pour son exercice en cours, escomptant un bénéfice par action (BPA) compris entre 3,22 et 3,30 dollars, soit 14 cents de mieux que sa précédente fourchette. Les opérateurs anticipaient jusqu'à présent 3,14 dollars. Au deuxième trimestre, Accenture a en outre dépassé les attentes des marchés, engrangeant 503 millions de dollars de profits et réalisant un chiffre d'affaires de 6,5 milliards.

A l'opposé, Research in Motion (RIM) plonge de 10,08% à 57,63 dollars. Le fabricant canadien au BlackBerry, également coté à Wall Street, est sanctionné après avoir livré des prévisions décevantes au titre du premier trimestre de son nouvel exercice. Le groupe mise sur un bénéfice par action (BPA) allant de 1,47 à 1,55 dollar et sur des ventes comprises entre 5,2 et 5,6 milliards. Le consensus tablait respectivement sur 1,65 dollar et sur 5,64 milliards. Au quatrième trimestre 2010, RIM a dégagé un bénéfice net de 934 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 5,6 milliards. Des performances en ligne avec les prévisions.

Enfin, Darden Restaurants recule de 2,12% à 46,99 dollars. La chaine de restaurants a publié un bénéfice de 152 millions de dollars au troisième trimestre. Cela représente 1,08 dollar par action, là où les investisseurs n'attendaient que 1,05 dollar. Son chiffre d'affaires a progressé de 6% sur la période, à 1,98 milliard de dollars. Le groupe a par ailleurs légèrement relevé ses prévisions annuelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :