Le secteur financier à la peine

 |   |  291  mots
Copyright Reuters
Les craintes portant sur une éventuelle restructuration de la dette grecque mais surtout la dégradation de la perspective de la dette des Etats-Unis par S&P ont fait plonger le compartiment bancaire. Celui-ci pesant plus de 18 % de l'indice parisien, a entraîné le CAC 40 dans sa chute.

Les valeurs bancaires n'ont clairement pas briller en Bourse, lundi. Affectées par les rumeurs entourant une éventuelle restructuration de la dette grecque, le compartiment avait mal entamé la journée, affichant d'emblée les plus fortes baisses du CAC 40 dans les premiers échanges.

Et ce n'était qu'un commencement. Car le phénomène s'est amplifié avec l'annonce de la dégradation de la note des banques irlandaises par l'agence de notation Moody's. Et s'il n'y avait que cela. Les résultats trimestriels en forte baisse de Citigroup n'ont pas aidé à relever la tête. La banque américaine a en effet état d'une baisse de 32 % de ses bénéfices sur le premier trimestre de son exercice.

Enfin le coup de grâce a été donné avec l'annonce par Standard and Poor's de la dégradation de la perspective de la dette des Etats-Unis de "stable" à "négative".

Crédit Agricole a finalement cédé 4,89 %, Société Générale 3,88 %, Natixis 3,84 % et BNP Paribas 2,82 %. La palme est revenue à Axa qui cédé 5,74 % après avoir lâché en séance jusqu'à 6,76 %. De forts reculs qui expliquent la baisse de 2,35 % du CAC 40 aujourd'hui sachant par ailleurs que le compartiment bancaire est fortement pondéré dans l'indice parisien.

L'indice Stoxx des valeurs bancaires en Europe a enregistré la plus forte baisse sectorielle avec un recul de 2,81 %.

Concernant la Grèce, le pays a démenti lundi avoir demandé une restructuration de sa dette comme le rapportait plus tôt un journal grec, a-t-on appris d'une source du ministère des Finances. Un autre analyste souligne également l'impact, mais dans une moindre mesure, du nouveau relèvement du ratio de réserves obligatoires des banques décidé par la banque centrale chinoise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :