Wall Street poursuit sa hausse

 |   |  864  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les places américaines restent toujours bien orientées, malgré le repli attendu de la croissance du PIB au premier trimestre.

Affectée par la publication de statistiques économiques jugées décevantes en début de séance, Wall Street est repartie de l'avant pour terminer sur une nouvelle hausse. A la clôture des échanges, le Dow Jones progresse de 0,57% à 12.763 points, le S&P 500 gagne 0,36% à 1.360 points et le Nasdaq prend 0,09% à 2.873 points.

La croissance américaine du premier trimestre a été moins forte que prévu tandis que l'inflation de base a été plus élevée qu'anticipé, selon le département du Commerce. Le produit intérieur brut ( PIB ) de la première puissance économique mondiale a ainsi augmenté de 1,8% sur un an sur les trois premiers mois de l'année, contre 3,1% au trimestre précédent et 2% attendu par les analystes. Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, avait préparé le terrain mercredi en disant que le PIB du premier trimestre serait sûrement en dessous de 2%.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage ont par ailleurs augmenté contre toute attente aux Etats-Unis lors de la semaine au 23 avril, à 429.000 contre 404.000 (révisé) la semaine précédente, a annoncé jeudi le département du Travail. Les économistes attendaient en moyenne 392.000 inscriptions au chômage.

Valeurs en hausse

Sprint Nextel s'envole de 6,37%. L'opérateur, qui a perdu des abonnés dans le mobile au premier trimestre face à la concurrence accrue de Verizon Wireless, a néanmoins réduit sa perte trimestrielle à 439 millions de dollars, soit 15 cents par titre, contre 865 millions, ou 29 cents par action, un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a lui augmenté à 8,3 milliards de dollars, contre 8,09 milliards un an plus tôt.

Pepsico (+2,64%) a fait état d'une baisse de son bénéfice trimestriel en raison de la hausse des coûts. Le producteur de boissons non alcoolisées a enregistré un bénéfice net de 1,14 milliard de dollars, ou 71 cents par action, contre 1,43 milliard ou 89 cents par titre un an plus tôt. Les ventes ont grimpé de 9,37 milliards de dollars à 11,94 milliards.

Procter & Gamble gagne 0,73% après avoir abaissé la borne haute de son objectif de résultat 2011, alors que le groupe de produits de grande consommation fait son possible pour réduire ses coûts et augmenter ses prix face à la flambée des matières premières. Le bénéfice a grimpé moins qu'attendu au troisième trimestre de son exercice, achevé en mars, à 96 cents par action, contre 83 cents un an plus tôt. Les analystes attendaient 97 cents en moyenne, selon Thomson Reuters. P&G table désormais sur un excédent brut d'exploitation annuel de 3,91 à 3,96 dollars par titre, contre 3,91-4,01 dollars précédemment.

Colgate-Palmolive s'adjuge 2,42%. Le groupe a publié jeudi une baisse de 8% de son bénéfice au premier trimestre avant exceptionnels, la flambée des matières premières ayant rogné sur les marges. Le bénéfice ressort à 1,16 dollar par titre contre 69 un an plus tôt, lorsque le résultat avait été plombé par une charge exceptionnelle de 52 cents liée au Venezuela. Le chiffre d'affaires s'est établi à 4 milliards de dollars, en hausse de 4,5%.

Dow Chemical (+1,98%) a enregistré un bond de 34% de son bénéfice trimestriel à la faveur d'une progression de ses ventes de plastiques.Le premier groupe chimique américain a dégagé un bénéfice net de 625 millions de dollars, ou 54 cents par titre, après 466 millions (41 cents) un an plus tôt. Les ventes ont, elles, grimpé de 10% à 14,73 milliards.

Nyse Euronext progresse de 0,63%. Cible de deux OPA rivales, l'opérateur boursier a renouvelé jeudi son appel à son actionnariat pour que ce dernier soutienne l'offre amicale de Deutsche Börse, à l'occasion de la publication de résultats trimestriels solides. L'assemblée générale des actionnaires se déroule dans l'après-midi à New York.

Exelon Corporation (+0,86%) va racheter son homologue Constellation Energy Group pour 7,9 milliards de dollars (5,3 milliards d'euros) en titres, ont confirmé jeudi les deux groupes. Les actionnaires de Constellation recevront 0,93 action Exelon pour chaque titre qu'ils détiennent.

Valeurs en baisse

Eastman Kodak plonge de 10,09% après avoir état d'une perte plus marquée que prévu au premier trimestre en raison d'une baisse plus marquée que prévu de ses produits liés à la propriété intellectuelle.

Flextronics churte de 4,13%. Le sous-traitant électronique a publié des résultats inférieurs aux attentes pour son quatrième trimestre, et prévoit pour le premier des chiffres très inférieurs aux attentes. Le chiffre d'affaires du T4 a atteint 6,9 milliards de dollars, alors que les analystes tablaient sur 7,28 milliards.

EBay (-0,09%) a fait état mercredi d'un bénéfice net trimestriel meilleur que prévu à la faveur à la fois d'une hausse des achats de marchandises sur ses différents sites de ventes aux enchères et d'une plus grande utilisation de son système de paiement PayPal.

Starbucks (-0,83%) a prévenu mercredi soir que la hausse du coût du pétrole et des produits laitiers réduirait plus que prévu ses bénéfices, et a publié un objectif annuel inférieur aux attentes de Wall Street. Son BPA du deuxième trimestre, de 34 cents, a été en revanche exactement conforme au consensus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :