Arkema en tête du SBF 120

 |   |  503  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © Reuters)
Après la publication de ses résultats trimestriels, Arkema s'affiche en tête des plus fortes hausses du SBF120.

Arkema a annoncé jeudi prévoir un Ebitda au deuxième trimestre similaire au record établi par celui du premier, la bonne orientation de ses marchés lui permettant en outre de réitérer sa confiance pour l'année.

Le numéro un français de la chimie a doublé son Ebitda au premier trimestre pour atteindre le niveau record de 287 millions d'euros, bien au-dessus des attentes, la hausse de 21% de ses prix ayant largement compensé celle des matières premières.

Deuxième plus forte hausse du SBF 120, titre s'adjuge 4,56 % en milieur de matinée. L'action gagne 35% depuis le début de l'année, donnant une capitalisation de 4,47 milliards, après avoir déjà flambé de 107% en 2010.

Dans un entretien au Figaro où il a dévoilé les grandes lignes des résultats trimestriels, le PDG Thierry Le Hénaff a indiqué que le chiffre d'affaires d' Arkema devrait dépasser sept milliards d'euros en année pleine après acquisition des résines de Total.

Arkema , qui a réalisé un chiffre d'affaires de près de six milliards d'euros en 2010, a obtenu vendredi dernier le feu vert de la Commission européenne pour l'acquisition, pour une valeur d'entreprise de 550 millions, de la division résines de Total, le groupe dont il a été scindé en 2006.

Le chiffre d'affaires d' Arkema , dont les produits sont utilisés notamment dans l'automobile, l'électronique et l'industrie alimentaire, a progressé de 32,5% au premier trimestre à 1.733 millions d'euros, dont un cinquième en Asie.

Les analystes attendaient en moyenne un Ebitda de 234 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 1.595 millions, selon Thomson Reuters. Le groupe avait réalisé un Ebitda de 241 millions d'euros au deuxième trimestre 2010.

Marge record dans la chimie industrielle

Le bénéfice net part du groupe a été quasiment quadruplé à 151 millions et la marge d'Ebita a augmenté de 6,1 points à 16,6% grâce à un bond de près de dix points - à un record de 24,2% - dans la chimie industrielle, qui représente plus de la moitié du chiffre d'affaires.

"Ce sont d'excellents résultats, nous sommes agréablement surpris", a déclaré Christian Faitz, analyste chez Macquarie Research, faisant référence au bond de 40% du chiffre d'affaires dans la chimie industrielle. Il recommande Arkema à "surperformer" avec un objectif de cours de 70 euros.

Le groupe indique que les conditions de marché restent bien orientées, dans la continuité du premier trimestre, et anticipe un retour à une saisonnalité par trimestre plus traditionnelle.
Arkema avait présenté en novembre 2010 des objectifs 2015, à savoir un Ebitda de plus d'un milliard d'euros et un chiffre d'affaires d'environ 7,5 milliards - dont 23% dans les pays émergents à forte croissance - à la faveur d'innovations et d'acquisitions ciblées.

Le groupe de chimie de spécialités Rhodia, en passe d'être racheté par le belge Solvay, a relevé de son côté jeudi son objectif d'Ebitda récurrent à plus d'un milliard d'euros à la faveur de la demande des pays émergents et de sa capacité à gérer ses prix de vente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :