Wall Street se montre hésitante

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Wall Street ouvre sur une note stable, la situation de la Grèce freinant la poursuite de la hausse de vendredi dernier.

Wall Street était peu changée à lundi l'ouverture, le rebond des cours du pétrole, bénéfique aux valeurs de l'énergie, étant en partie éclipsé par les craintes autour de la crise de la dette en zone euro.

Environ 30 minutes après l'ouverture, le Dow Jone s gagnait  0,13% (16,31 points) à 12.6655,05. Le S&P 500, plus large, prenait 0,09% (1,25 point) à 1.341,45 points, tandis que le composite du Nasdaq avançaitde 0,09 % (+2,60 poins) à 2.830,16 points.

L'aversion au risque semble limiter la hausse des marchés d'action après que l'agence de notation Standard & Poor's a abaissé lundi les notes de crédit de la Grèce à court et long terme, évoquant un risque accru qu'Athènes doive se résoudre à restructurer sa dette. "Les inquiétudes sur la Grèce et les effets sur l'euro vont dominer les mouvements aujourd'hui", juge Ryan Detrick, stratège chez Schaeffer Investment Research.

Côté valeurs, Hertz Global Holdings (+2,85 %) a déposé une nouvelle offre sur Dollar Thrifty, proposant 2,08 milliards de dollars pour son concurrent dans la location de véhicules.
L'offre, en actions et en numéraire, représente 72 dollars par titre, une prime de 3% par rapport au cours de clôture de Dollar Thrifty vendredi. Sa cible s'envolait pour sa part
de 12 %.

Mcdonalds (+1,17 %) a publié, pour le mois d'avril, une hausse de 6 % de ses ventes à périmètre comparable.

Cisco (-0,34 %) et Xerox (+0,10 %) ont décidé de former un partenariat dans l'informatique dématérialisée afin d'augmenter leurs offres en services et en matériel pour leur clientèle d'entreprise.

Pfizer (+0,29 %) est stable malgré la perte par le groupe pharmaceutique de ses droits sur le lipitor, sa molécule la plus vendue, estime Barron's.

Alkermes (+5,39 %) va racheter les activités de livraisons de médicaments de l'irlandais Elan pour 960 millions de dollars. L'américain va verser 719 millions de dollars en numéraire et céder une participation de 25% de son capital dont Elan pourra se séparer progressivement au bout d'une période de six mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :