Sanofi-Aventis progresse après la signature d'un accord avec Glenmark Pharmaceuticals

 |  | 244 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Sanofi-Aventis poursuit son rally boursier après l'annonce d'un accord avec un groupe pharmaceutique indien pour un traitement contre diverses maladies auto-immunes.

Sanofi a annoncé lundi la conclusion d'un accord de licence avec Glenmark Pharmaceuticals pour le développement et la commercialisation d'un anticorps monoclonal pour le traitement de la maladie de Crohn et d'autres maladies auto-immunes chroniques.

Cette annonce intervenant après le lancement en Chine du Pentaxim, le marché a apprécié la nouvelle. En matinée, le titre s'appréciait de 1,32 % portant sa performance depuis le début de l'année à près de 14 %. Depuis son point bas du 16 mars dernier, la valeur le rebond avoisine 18 %.

 

Cet anticorps, baptisé GBR500, vient de faire l'objet d'une étude de phase 1 aux Etats-Unis. Selon les termes de l'accord, Glenmark recevra un paiement initial de 50 millions de dollars et un second versement de 25 millions de dollars qui dépend de l'évaluation positive par Sanofi de certaines données qui seront fournies par Glenmark, précise le groupe pharmaceutique dans un communiqué.

De plus, le groupe pharmaceutique indien percevra des paiements d'étape et des redevances à deux chiffres sur les ventes nettes des produits commercialisés dans le cadre de cette licence.

Sanofi détiendra les droits de commercialisation exclusifs en Amérique du Nord, en Europe, au Japon, au Mexique, en Argentine, au Chili et en Uruguay et partagera les droits de commercialisation et de promotion avec Glenmark au Brésil, en Russie, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Glenmark conservera pour sa part l'exclusivité de la commercialisation en Inde et dans le reste du monde.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2011 à 10:39 :
bonnes recherches pour Sanofi -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :