Wall Street repart à la hausse

 |   |  508  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Les places américaines ont terminé dans le vert ce mercredi après la publication de nombreux résultats d'entreprises.

Wall Street est repartie à la hausse ce mercredi, après la publication de nombreux résultats d'entreprises et des traditionnelles minutes de son dernier Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale. Les marchés américains ont notamment profité du bond de Dell et du rebond  valeurs liées aux matières premières.

A la clôture, le Dow Jones reculait de 0,10% à 12.468 points, mais le Nasdad progressait de 0,20% à 2.789 points et le S&P 500 gagnait 0,05% à 1.330 points.

Du côté des valeurs, Dell grimpe de 5,35% à 16,75 dollars. Le deuxième fabricant américain d'ordinateurs a publié des résultats supérieurs aux attentes au titre du premier trimestre. Ses profits se sont élevés à 945 millions de dollars sur la période, soit 55 cents par action et hors exceptionnels. Le consensus ne s'élevait qu'à 44 cents. Le chiffre d'affaires (15 milliards de dollars) est légèrement décevant mais la marge brute a nettement dépassé les prévisions. Dans la foulée, Dell a relevé ses perspectives annuelles. Le groupe attend notamment une croissance comprise entre 12 et 18% de son bénéfice d'exploitation, contre une précédente fourchette allant de 6 à 12%.

Target perd 1,61% à 49,96 dollars. Le distributeur discount a fait état d'un bénéfice net de 689 millions de dollars entre février et avril. Cela représente 99 cents par action, soit 4 cents de mieux que les anticipations des opérateurs. Son chiffre d'affaires a progressé de 3% sur la période, à 15,6 milliards de dollars. C'est inférieur aux prévisions des marchés (16 milliards). A nombre de magasins comparables, les ventes de Target de 2% aux Etats-Unis sur le trimestre, là où celles de son concurrent Wal-Mart ont reculé de 1,1%.

Staples plonge de 15,37% à 16,63 dollars. Le spécialiste des fournitures de bureaux est sanctionné pour avoir abaissé ses prévisions annuelles de résultats. Le groupe n'attend plus qu'un bénéfice par action (BPA) allant de 1,35 à 1,45 dollar, contre de 1,50 à 1,60 dollar précédemment. Au premier trimestre, Staples a en outre dégagé un bénéfice net de 198 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 6,17 milliards. Ces deux performances sont inférieures au consensus des investisseurs.

Deere recule de 0,53% à 86,50 dollars. Le fabricant d'équipements agricoles a pourtant fait mieux que prévu pour le compte de son deuxième trimestre, avec 904 millions de dollars de profits. Par action, ils ressortent à 2,12 dollars là où les analystes attendaient 2,06 dollars. Le chiffre d'affaires a grimpé de 25% sur le trimestre, touchant 8,9 milliards de dollars. Il est également plus élevé qu'escompté. En outre, Deere a légèrement relevé son objectif de croissance de ses ventes pour l'ensemble de l'année.

Enfin, Abercrombie & Fitch s'adjuge 3,44% à 75,69 dollars. La chaîne de vêtements pour adolescents a dégagé un bénéfice net de 25 millions de dollars au premier trimestre. Hors exceptionnels, cela représente 27 cents par action, bien au-delà des 12 cents anticipés par les opérateurs. Son chiffre d'affaires a progressé de 22% de sur la période, à 837 millions de dollars, une performance en ligne avec les prévisions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :