Pierre et Vacances grimpe sur fond d'acquisition

 |   |  177  mots
Copyright Reuters
Pierre & Vacances va racheter les 50 % qu'il ne détient pas encore dans Citéa pour revendre les 100 % de la société à Adagio, sa coentreprise avec Accor. La Bourse a apprécié la nouvelle.

Pierre & Vacances a annoncé le rachat des 50% du gestionnaire de résidences de tourisme Citéa qu'il ne détenait pas encore à une filiale de Nexity.  L'exploitant de résidences de loisirs compte ensuite intégrer Citéa à Adagio, sa coentreprise à parité avec Accor, afin d'en faire le numéro un européen des résidences de tourisme urbaines.

Si le montant de l'opération n'a pas été dévoilé, les investisseurs ont tout de même apprécié la nouvelle. Le titre qui accuse une chute de près de 15 % sur les trois derniers mois a avancé de 1,55 % à 54,36 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 479,5 millions d'euros.

Le rachat de Citéa à Lamy (groupe Nexity) permettra à Adagio de compter 84 résidences générant un volume d'affaires d'environ 160 millions d'euros, destiné à être plus que doublé à 330 millions en 2015, souligne Pierre & Vacances dans un communiqué. Créée en 2007, Adagio, qui génère actuellement un volume d'affaires d'environ 100 millions d'euros, vise à se développer en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Russie et au Moyen-Orient.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :