Le secteur du luxe soutenu par un projet de baisse des taxes chinoises

 |   |  279  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Pékin réduirait prochainement ses droits de douane sur les produits de luxe pour éviter que ses ressortissants fortunés les achètent hors de Chine. En Bourse, cette information a soutenu les valeurs liées au luxe.

La Chine, deuxième marché mondial du luxe, va réduire dans les prochains mois les droits de douane dans ce secteur du luxe pour encourager ses ressortissants fortunés à acheter sur place les produits les plus onéreux, rapporte la presse chinoise.

Cette décision a permis aux valeurs liées à ce secteur de résister à la tendance. A la clôture, alors que le CAC 40 lâchait 0,63%, LVMH gagnait 0,35%, PPR se repliait de 0,17%. Or CAC Hermès reculait de 0,71%.

Citant des sources non identifiées, le quotidien 21st Century Business Herald indique que le ministère des Finances pourrait présenter un nouveau dispositif fiscal avant octobre, pour doper les ventes en Chine de produits de luxe comme ceux de Dior ou LVMH pendant les fêtes de fin d'années.

Ce projet s'inscrirait dans le cadre de la politique chinoise visant à soutenir la consommation intérieure et à limiter la dépendance de la deuxième économie mondiale vis-à-vis des exportations. En effet, avec le nouveau dispositif fiscal, la fiscalité à l'importation sur les cosmétiques, les montres, les vêtements, les bagages et les chaussures devrait être réduite, voire complètement supprimée, rapporte le quotidien chinois.

Actuellement, Pékin impose des taxes à l'importation de 50% sur les cosmétiques et de 30% sur l'horlogerie haut de gamme. Conséquence, selon une enquête du ministère du Commerce, les prix de vingt marques de montres, bagages, vêtements, spiritueux et appareils électroniques grand public sont 45% plus chers en Chine qu'à Hong Kong, 51% plus chers qu'aux Etats-Unis et 72% plus chers qu'en France, ce qui pousse de nombreux clients chinois à faire leurs achats à Hong Kong, Londres et Paris.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2011 à 20:40 :
"Or CAC Hermès reculait de 0,71%" --> C'est quoi cette faute orthographe à la honte ? On écrit "hors".

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :