La Bourse de Tokyo à nouveau dans le rouge

 |   |  267  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le marché nippon a fini la séance de ce mardi en baisse de 1,21% après l'annonce la veille d'un ralentissement de la croissance dans le secteur manufacturier américain en juillet.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,21% mardi, la défiance des investisseurs s'étant ravivée au lendemain de la publication d'un indicateur ISM manufacturier médiocre aux Etats-Unis, jetant une nouvelle ombre sur la première économie l'économie mondiale. L'indice Nikkei a perdu 120,42 points à 9.844,49 et le Topix, plus large, a cédé 7,74 points (-0,91%) à 843,96.

La croissance dans le secteur manufacturier américain a ralenti en juillet contre toute attente, selon l'indice des directeurs d'achats publié lundi par l'Institute for Supply Management (ISM). Ce dernier est tombé à son plus bas niveau depuis deux ans. Cette annonce est survenue alors que la première économie mondiale, l'un des principaux débouchés de l'archipel nippon, s'efforce de surmonter la crise politique née de la question du relèvement du plafond de l'endettement américain.

La frilosité des marchés se traduit par une aversion au risque qui se répercute sur les cours du yen et qui pénalise les exportatrices. Le ministre japonais des Finances Yoshihiko Noda a dit qu'il suivait cette situation de près, en se concertant avec la Banque du Japon et avec d'autre pays. Des sources proches de la BoJ ont expliqué que cette dernière réfléchira cette semaine à un plan d'assouplissement quantitatif alors que le yen flirte avec des plus hauts historiques contre le dollar.

Parmi les valeurs en recul, Tokyo Electron a chuté de 6,19% après après avoir annoncé une réduction de moitié de sa prévision de résultat annuel. Il s'est dit pénalisé par le ralentissement de la demande.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :