La Bourse de Tokyo repasse dans le vert grâce à la Fed

 |   |  329  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Bourse de Tokyo a fini la séance de ce mercredi sur un rebond de 1,05% grâce à la Fed.

La Bourse de Tokyo s'est reprise de 1,05% mercredi en clôture, quelque peu rassérénée par les annonces de la Réserve fédérale américaine et le rebond esquissé à Wall Street. Cependant, la vigueur du yen a limité cette embellie.

Dans le sillage de Wall Street la veille, le marché nippon a rebondi. Après trois séances consécutives de baisse, l'indice Nikkei a gagné 94,26 points à 9.038,74 points. De son côté, le Topix, plus large, a pris 6,34 points (+0,82%) à 776,73 points.

La Fed a déclaré ce mardi soir qu'elle maintiendrait ses taux d'intérêt à un niveau exceptionnellement bas au moins jusqu'à la mi-2013, sans pour autant annoncer de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

Selon un analyste, une remontée du Nikkei vers les 9.300 points pourrait être le signe que le marché s'est stabilisé et peut reprendre sa marche en avant. "Les ventes par les investisseurs de court-terme semblent toucher à leur fin. Si le Nikkei revient à 9.300 points, un seuil qui était vu par beaucoup comme une zone de soutien avant la récente dégringolade, il devrait grimper progressivement au-delà de 9.500 points", juge Kenichi Hirano, de Tachibana Securities.

La plupart des places asiatiques semblent rassurées par les déclarations de la Fed. Mais sur les marchés asiatiques, les investisseurs au Japon gardent un oeil rivé sur le marché des changes, où le dollar s'échangeait en dessous de 77 yens, non loin de son plus bas record touché à 76,25 à la mi-mars, pénalisant les valeurs exportatrices.

Toshiba a grimpé de 1,18% après que sa filiale Westinghouse Electric a annoncé que les autorités américaines avaient validé des modifications apportées à son réacteur nucléaire AP1000. De son côté, Sony abandonnait 2,19%. Le groupe a annoncé que ses livraisons de CD et de DVD en Grande-Bretagne pourraient être affectées par l'incendie qui a ravagé un de ses entrepôts près de Londres alors que le pays est secoué par des émeutes.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :