Wall Street en nette hausse grâce aux fusions-acquisitions

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans la foulée de fin de semaine dernière, les marchés américains ont ouvert en nette hausse. Une tendance motivée par l'annonce du rachat de Motorola Mobilty par Google pour environ 12,5 milliards de dollars.

Wall Street a ouvert en nette hausse lundi, les grandes manoeuvres sur le front des fusions et acquisitions ayant quelque peu éclipsé l'annonce d'une
contraction de l'activité manufacturière en août dans la région de New York.

Dans les premiers échanges, le Dow Jones  prenait 1,10% à 11.391,80 points. Le Standard & Poor's 500 avançait de 1,07% à 1.190,86 points, tandis que le Nasdaq gagnait 0,92% à 2.532,66 points.

Google a annoncé lundi le rachat de Motorola Mobility pour environ 12,5 milliards de dollars (8,7 milliards d'euros) en numéraire afin de renforcer la part de
marché de son système d'exploitation pour téléphones mobiles Android.
L'action Motorola Mobility s'envolait de près de 60% à 38,6 dollars, tandis que celle du géant d'internet reculait de 2,02%.

Dans le même temps, Bank of America gagnait environ 4% et Time Warner cédait 1,17%. La banque a annoncé la cession de ses activités dans les
cartes de crédit en Grande-Bretagne, en Irlande et au Canada, tandis que le groupe de médias a trouvé un accord pour racheter l'opérateur câblé Insight Communications au fonds Carlyle pour 3 milliards de dollars (2,1 milliards d'euros).

En outre, l'espoir d'une accalmie sur les marchés soutient la cote dans le sillage des Bourses asiatiques, qui ont été soutenue par les chiffres meilleurs qu'attendu du produit intérieur brut japonais.

Les craintes d'une rechute de l'économie américaine pourraient toutefois s'accentuer après que la production manufacturière dans la région de New York s'est contractée pour le troisième mois consécutif en août, l'indice Empire State ressortant à -7,72 après -3,76 en juillet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :