La Bourse de Tokyo finit nettement dans le vert

 |   |  320  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Bourse de Tokyo finit en nette hausse (+1,18%) ce jeudi, grâce à des espoirs de relance.

La Bourse de Tokyo est ce jeudi très optimiste. Elle a fini en hausse de 1,18% jeudi, sur l'espoir d'une intervention de la Fed en soutien à l'économie américaine et après les chiffres de l'activité manufacturière chinoise.

L'indice Nikkei a gagné 105,60 points à 9.060,80, se hissant au-dessus du seuil des 9.000 points pour la première fois en deux semaines. Le Topix, plus large, a pris 7,68 points (1,0%) à 778,28.

L'indice PMI officiel des directeurs d'achats en Chine publié jeudi a progressé à 50,9 en août contre 50,7 en juillet (consensus: 51), juste au-dessus du seuil de 50, qui distingue la croissance de la contraction. "L'indice PMI de la Chine a donné un soulagement immédiat au marché, mais les indicateurs américains, en particulier les chiffres de l'emploi, sont encore devant nous", tempère Yutaka Shiraki, stratège actions chez Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities.

Les investisseurs attendent jeudi l'indice ISM manufacturier américain (14h00 GMT) avant les chiffres de l'emploi privé non-agricole vendredi. Ces indicateurs devraient donner un diagnostic plus précis de la santé de l'économie américaine et les chances de nouvelles mesures de soutien de la part de la Réserve fédérale.

Le directeur des marchés de la banque de Tokyo-Mitsubishi a toutefois jugé peu probable qu'un nouveau cycle d'assouplissement quantitatif (QE3) intervienne au cours du mois, et dit s'attendre à ce que la volatilité des marchés financiers persiste encore un moment.

Le secteur automobile a été particulièrement observé après la publication des ventes de voiture neuves au Japon. L'association des concessionnaires japonais a fait état ce jeudi d'une chute de 25,5% des ventes automobiles (hors mini-véhicules) en août par rapport à un an plus tôt. Nissan, qui a enregistré une baisse de 24,7% de ses ventes, terminé en hausse de 2,58%. Toyota, dont les ventes hors Lexus ont reculé de 24,4%, a gagné 0,73%. Honda, dont les ventes ont pourtant chuté de 44,1%, a clôturé en hausse de 3,35%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :