Wall Street consolide à la veille des chiffres de l'emploi

 |   |  477  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les places américaines sont reparties à la baisse ce jeudi, la nervosité grimpant sur les marchés en attendant les chiffres du chômage, publiés demain.

Wall Street est repartie à la baisse ce jeudi, à la veille des toujours très attendus chiffres mensuels du marché de l'emploi. Les marchés américains, qui restaient sur huit hausses lors des neuf dernières séances, n'ont pas profité de statistiques macro-économiques meilleurs que prévu, qui semble acréditer la thèse d'un redémarrage de l'économie américaine au deuxième semestre.

A la clôture, le Dow Jones perd 1,03% à 11.494 points, le Nasdaq recule de 1,30% à 2.546 points et le S&P 500 cède 1,19% à 1.204 points.

Sur le front des statistiques, l'indice ISM des directeurs d'achat du secteur manufacturier est resté au dessus des 50 en août, à 50,6 contre 50,9 en juillet. Les économistes misaient sur un repli sous la barre des 50, qui marque la frontière entre une contraction et une croissance de l'activité dans l'industrie. Le consensus s'élevait à 48,5.

Par ailleurs, les demandes hebdomadaires d'allocation chômage ont reculé de 12.000 la semaine dernière, retombant à 409.000. Les économistes misaient en moyenne sur 407.000 dossiers déposés. La moyenne mobile sur quatre semaines, considérée comme une mesure plus fiable, est ressortie en légère hausse.

Enfin, les dépenses de construction ont reculé de 1,3% en juillet, alors que les marchés escomptaient une légère hausse de 0,2%. Cette baisse est cependant à relativiser: les chiffres du mois de juin ayant été nettement revus à la hausse, faisant ressortir un gain de 1,6% au lieu de 0,2% en estimation initiale.

Du côté des valeurs, Ciena bondit de 20,18% à 14,71 dollars. L'équipementier en télécoms a accusé une perte de 31,5 millions de dollars, au troisième trimestre de son exercice. Hors exceptionnels, il a dégagé un bénéfice par action (le premier en trois ans) de 8 cents, alors que les analystes anticipaient une perte d'un même montant. Son chiffre d'affaires est en revanche inférieur aux attentes, à 435 millions de dollars contre 444 millions attendus.

CostCo progresse de 1,20% à 79,48 dollars. Le numéro un des magasins-entrepôts a annoncé ce jeudi le départ de Jim Sinegal, son cofondateur et PDG, le 1er janvier 2012. En outre, le distributeur a indiqué que ses ventes avaient augmenté de 11% au mois d'août, à nombre de magasins comparables. Les analystes misaient sur un gain de 9,3%.

Toujours dans le secteur de la distribution, Target  perd 1,18% à 51,06 dollars. Le groupe de Minneapolis a annoncé une hausse de 4,1% de son chiffre d'affaires le mois dernier, à base comparable. Le consensus s'élevait à 3,5%. Macy's grimpe de 2,08% à 26,49 dollars. Les ventes de la chaîne de grands magasins ont grimpé de 5% en août, soit légèrement plus qu'attendu.

En revanche, Kohl's chute de 2,05% à 4539 dollars après avoir fait état d'un repli de 1,9% de ses ventes à nombre de magasins comparables. Les opérateurs escomptaient au contraire un gain de 1,6%. Et Gap plonge de 2,97% à 16,03 dollars, après avoir fait état d'une forte baisse de son chiffre d'affaires mensuel.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :