Wall Street se montre prudente dans l'attente d'une solution pour la zone euro

 |   |  603  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Après trois séances de forte progression, Wall Street reprend son souffle. Dans l'attente de nouvelles avancées relatives à la crise de la dette en zone euro, les investisseurs se montrent plus prudents.

Les valeurs américaines ont ouvert en légère hausse mercredi. Les investisseurs se montrent "prudemment optimistes" sur la résolution de la crise de la dette dans la zone euro. Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagne 0,8% à 11.276 points. Le Standard & Poor's, référence des gérants de fonds, prend 0,4% à 1.180,11 points, tandis que le composite du Nasdaq s'avance de 0,5% à 2.561 points.

Déjà hier soir, le Dow Jones avait été refroidi par la déclaration de Jean-Claude Juncker, président de l'Eurogroupe. Celui-ci a en effet démenti, après clôture des marchés européens, la nécessité d'une nouvelle augmentation de la taille du fonds européen de stabilité financière. Une prudence à l'égard de l'évolution de la crise en zone euro d'autant plus importante que demain le parlement allemand doit se prononcer sur l'accord trouvé le 21 juillet pour le renforcement du FESF.

Par ailleurs, les investisseurs américains réagissent à la baisse de 0,1% des commandes de biens durables aux Etats-Unis en août. Le marché les attendait inchangées d'un mois sur l'autre. Un recul dû à d'une baisse de la demande de véhicules à moteur.

Sur le front des valeurs, Amazon s'envole de 3,58%. Le groupe doit dévoiler ce mercredi sa très attendue tablette multimédia Kindle Fire qui pourrait par son prix attractif devenir le premier concurrent sérieux à l'iPad d'Apple. Les analystes s'attendent à ce que la tablette d'Amazon soit commercialisée autour de 250 dollars, soit près de deux fois moins cher que l'iPad, vendu à partir de 499 dollars.

Accenture (+4,53%) a fait état mardi soir de résultats supérieurs aux attentes pour son quatrième trimestre fiscal et dit anticiper une hausse de 7 à 10% de son chiffre d'affaires annuel. Son bénéfice par action trimestriel est ressorti à 0,91 dollar (consensus Thomson Reuters I/B/E/S: 0,88 dollar). Son chiffre d'affaires a progressé de 23%.

Intel prend 0,71%. Deux fondations spécialisée dans les logiciels Linux vont développer un nouveau système d'exploitation mobile destiné notamment aux smartphones, tablettes et netbooks, en collaboration avec Intel et Samsung Electronics. Le lancement de cette nouvelle plateforme nommée Tizen est prévu pour le premier trimestre 2012, ont annoncé mercredi les fondations LiMo et Linux. Mais les analystes soulignent que Tizen pourrait avoir du mal à s'imposer auprès des fabricants, le marché étant largement dominé par la technologie Android de Google .

Wal-Mart Stores (+0,50%) se sépare de deux dirigeants de sa division commerce en ligne - l'un part à la retraite, l'autre rejoint Nestlé - alors que le groupe tente de muscler son activité dans le secteur pour rivaliser avec des géants tels que Amazon.com. Wal-Mart dit vouloir nommer une nouvelle direction à sa division commerce en ligne d'ici la fin du mois de janvier.

Family Dollar Stores (+1,33%) a affiché mercredi pour son quatrième trimestre fiscal un bénéfice en hausse à 79,8 millions de dollars (66 cents par action) contre 73,9 millions (56 cents par action) un an plus tôt. La société de maxidiscompte, qui vend des vêtements et des articles souvent à moins de 10 dollars, a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 9,1% à 2,13 milliards de dollars.

American Express monte de 0,83%. Tencent Holdings, le plus grand fournisseur d'accès à internet en Chine, prévoit de coopérer avec AmEx pour proposer des paiements en ligne transfrontaliers et permettre ainsi à ses internautes de réaliser des achats à l'étranger. L'an dernier, les transactions via des entreprises de paiement en ligne en Chine ont dépassé les mille milliards de yuans (114 milliards d'euros) pour la première fois et elles devraient tripler d'ici 2013, d'après Analysis International.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2011 à 1:32 :
La solution c est l émission de monnaie, chaque fois que nécessaire pour nourrir
les déficits.
USA et BRIC S avec nous !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :