Citi s'attend à un net recul des profits en 2012

 |   |  260  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Citi prévoit un ralentissement de 2 % des bénéfices par action (BPA) l'an prochain contre 10 % en 2011. La banque estime toutefois que les Bourses mondiales pèchent par excès en intégrant actuellement dans les cours une contraction de l'ordre de 25 % des BPA.

Dans leur dernière étude trimestrielle, publiée mardi, les stratégistes actions de Citi jugent que les marchés sont "trop baissiers" et voient l'indice de référence mondial MSCI AC World , qui a chuté de 18 % au troisième trimestre, finir l'année 2012 à 360 points (contre 280-290 actuellement).

Ils maintiennent leur conseil de "surpondérer" les pays émergents, l'Asie-Pacifique et le Japon, et ils relèvent leurs recommandations sur la Bourse de Londres, où sont cotés en nombre les groupes miniers et de produits de base, qui bénéficient de la croissance des émergents. Citi passe en revanche à "sous-pondérer" sur les actions américaines, jugées trop chères, et reste " neutre" sur les actions européennes hors Royaume Uni.

Le broker a revu en baisse ses prévisions de croissance mondiale en 2012, de 3,8% à 2,9% et s'attend à une récession dans la zone euro, concentrée dans les pays du sud de la zone (Italie, Espagne, Grèce et Portugal). En Europe du Nord, les économistes de Citi revoient en baisse leurs prévisions de croissance 2012, notamment de 2,5 % à 1,0 % en Allemagne.

L'exposition aux marchés émergents est aussi le vecteur de l'allocation sectorielle de Citi qui "surpondère" les technologiques, les produits de base et la consommation courante.

L'intermédiaire "sous-pondère" les services aux collectivités, et les cycliques, comme les industrielles et les biens de consommation. Il a réévalué à "neutre" sa position sur les secteurs défensifs comme la santé et les télécoms, et reste neutre sur l'énergie et les financières.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :