La Bourse d'Athènes subit les affres du marché

 |   |  207  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La place boursière grecque chute de plus de 2% ce vendredi. La crise des dettes souveraines s'est transformée en crise politique dans le pays.

Semaine difficile pour la Bourse hellène. Ce vendredi, l'indice composite d'Athènes chute de plus de 2%. Il efface ainsi le rebond de 1,86% enregistré jeudi après la forte baisse intervenue mardi (-6,92%). Les investisseurs grecs avaient alors capitulé après la décision de Georges Papandréou de soumettre les mesures d'austérité à référendum.

 

L'annulation de ce référendum a été confirmée ce vendredi mais sans éviter de créer une crise politique. Le gouvernement grec joue ainsi sa survie au Parlement ce vendredi soir lors d'un vote de confiance. Le sort à terme du Premier ministre, George Papandréou, semble déjà scellé après l'abandon de sa proposition de référendum. Selon des sources gouvernementales, le chef du gouvernement socialiste a conclu jeudi un accord avec ses ministres par lequel il s'engage à démissionner et à laisser la place à un gouvernement de coalition - à condition d'obtenir la confiance du Parlement, ce qui lui accorderait une sortie honorable.

Dans ce contexte de chute du gouvernement et de graves difficultés économiques, la Bourse d'Athènes semble vouée aux affres du marché. L'indice composite chute de 47% depuis le début de l'année. Il avait déjà perdu 35% de sa valeur en 2010.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :