Wall Street débute la semaine avec prudence

 |   |  324  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les places américaines évoluent en légère hausse ce lundi, malgré les inquiétudes grandissantes sur la situation de la dette en Italie.

Après le vote de confiance en Grèce, Wall Street se tourne désormais vers la situation de l'Italie. Les investisseurs s'inquiètent à nouveauce lundi alors que le gouvernement de Sylvio Berlusconi menace à nouveau de s'effondrer. Le Premier ministre italien a cependant démenti qu'il envisageait de démissionner. Peu après l'ouverture, le Dow Jones gagnait tout de même 0,14% à 12.000 points, le S&P 500 progressait de 0,21% à 1.255 points et le Nasdaq prenait 0,11% à 2.689 points. 

Du côté des valeurs, Best Buy gagne 0,37% à 27,41 dollars après avoir annoncé lundi qu'il allait verser 1,3 milliard de dollars au britannique Carphone Warehouse pour le rachat de sa part dans leur coentreprise dans les téléphonies mobiles aux Etats-Unis. Dans le même temps, le distributeur d'électronique grand public abandonne son idée de lancer une chaîne de grands magasins en Europe, précisant au passage qu'il va fermer ses 11 magasins Best Buy au Royaume-Uni.

Bank of America prend 0,77% à 6,54 dollars. La deuxième banque américaine par les actifs envisage de réduire encore davantage sa participation dans la banque chinoise China Construction Bank (CCB) , selon le journal South China Morning Post. En août, elle avait annoncé la cession de la moitié de ses parts dans CCB, ramenant sa participation à près de 5%, dans le cadre d'une opération de 8,3 milliards de dollars en numéraire.

General Motors gagne 1,23% à 23,90 dollars. Le constructeur automobile américain assure rester en bonne voie pour atteindre cinq millions de véhicules vendus par an en Chine d'ici 2015 et de doubler ainsi ses ventes dans le pays malgré le ralentissement de l'activité de la deuxième économie mondiale.

Enfin, Barnes & Noble est stable à 11,61 dollars. Le premier libraire américain pourrait présenter ce lundi une version améliorée, mais aussi moins chère, de la liseuse électronique Nook afin de faire face à la concurrence de la tablette Kindle Fire d'Amazon.com , selon des analystes et des blogs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :