Belvédère en baisse avant le jugement

 |   |  160  mots
Le groupe de spiritueux a vu le tribunal de commerce de Dijon se pencher ce lundi sur le rééchelonnement de sa dette. Belvédère était serein en séance, le titre gagnait plus de 7% mais à la clôture, il recule de 2,44% à 40 euros.

Le tribunal de commerce de Dijon a examiné le dossier Belvédère ce lundi et mis sa décision en délibéré pour le 10 novembre. Le groupe de spiritueux accuse ses créanciers de tentative de reprise hostile et espère que le tribunal acceptera le rééchelonnement de sa dette.

En juillet 2008, Belvédère a été placé sous la procédure de sauvegarde afin de pouvoir restructurer sa dette de 550 millions d'euros après le rachat de Marie Brizard en 2006 et de multiples acquisitions.

Mais ses créanciers estiment que le plan de sauvegarde s'appuie sur des "prévisions de croissance et de rentabilité irréalistes". De plus, ils demandent le remboursement anticipé de la dette, car la direction n'aurait pas respecté son engagement de ne pas détenir plus de 10 % des actions du groupe.

Belvédère était serein en séance, le titre gagnait plus de 7% mais à la clôture, il recule de 2,44% à 40 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :