Paris à ses plus hauts de l'année grâce aux annonces d'entreprises

 |   |  413  mots
La Bourse de Paris accélère sa hausse, touchant même un plus haut depuis un an dans la matinée, à 3.872 points. Les bons résultats de JP Morgan Chase font même passer la progression de l'indice au dessus des 2%.

Ce mercredi, les valeurs technologiques sont particulièrement bien orientées. L'américain Intel a publié hier un bénéfice et un chiffre d'affaires supérieurs aux attentes. Du coup, le fabricant de semi-conducteurs STMicroélectronics bondit de 4% à 6,93 euros. Alcatel avance de 2,16% à 3,30 euros. Hors CAC 40, Soitec grimpe de 5,10% à 12,36 euros et Atos Origin prend 2,26% à 36,87 euros.

ArcelorMittal prend la tête des hausses du CAC 40 à mi-séance avec un bond de 4,7% à 26,97 euros. Le sidérurgiste profite de la production record du géant minier Rio Tinto au troisième trimestre. Le groupe est également soutenu par la hausse des cours du brut, auxquels il est particulièrement sensible. Le baril de pétrole a dépassé les 75 dollars dans les échanges électroniques en Asie ce matin. De son côté, Total, la première capitalisation du CAC, soutient largement la tendance avec une hausse de 2,7% à 41,81 euros et le groupe parapétrolier Vallourec avance également de 2,7%.

Les valeurs bancaires se reprennent. Crédit Agricole gagne 3% à 14,90 euros. La banque verte a annoncé ce matin le remboursement des 3 milliards d'euros d'aides de l'Etat perçues ces derniers mois. Société Générale rebondit de 3,9% à 47,73 euros et Dexia prend 1% à 6,09 euros. BNP Paribas enregistre un gain de 1,66% à 55,06 euros et hors CAC 40, Natixis avance de 1,63% à 4 euros.

Rebond également pour les valeurs cycliques : Schneider s'octroie 3,6% à 74,77 euros, Alstom est en hausse de 3,44% à 52,56 euros. Saint Gobain, Lafarge et Bouygues enregistre des progressions plus modestes, entre 0,75% et 1,5%.

Les constructeurs automobiles et en particulier Peugeot sont toujours à la fête. La marque au lion affiche une hausse de 2,8% à 23,40 euros et son concurrent Renault de 1,9% à 35,88 euros.

Hors CAC 40, Rhodia bondit de plus de 9% après la hausse de recommandation d'Exane. En revanche, Foncière des régions abandonne 1,9% à 77,80 euros après l'annonce d'un rachat d'immeubles de plus de 260 millions d'euros.

On ne compte que deux baisses sur le CAC à mi-séance. Pernod Ricard chute de 3,9% à 53,94 euros. Le titre souffre d'une baisse de recommandation d'Exane.

EADS recule plus légèrement de 0,44% à 14,64 euros. Le groupe européen est pénalisé par l'envolée de l'euro. Au-delà de 1,49 dollar pour un euro, Airbus, sa principale filiale, estime sa survie menacée. Or en ce moment même, la monnaie européenne flirte avec cette barre, à 1,4890 dollar très exactement.

Côté marchés pétroliers, la tendance est aussi à la hausse. Le baril de WTI américain s'échange contre 74,85 dollars et celui de Brent de la mer du Nord contre 72,88 dollars.

(également disponible en vidéo)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :