La Bourse de Paris flirte avec les 3.900 points

 |   |  325  mots
La Bourse de Paris poursuit sa progression à ses plus hauts niveaux depuis un an. A l'ouverture, le CAC avance de 0,54% à 3.905 points.

Les valeurs pétrolières sont à l'honneur alors que le baril de brut se rapproche des 78 dollars. Technip prend la tête des hausses du CAC dans les premiers échanges avec un gain de 2,5% à 48,11 euros. Total, la première capitalisation de l'indice le talonne avec une progression de 2,4% à 42,84 euros. Vallourec avance de 2,4% également à 125,45 euros. Hors CAC 40, le reste du secteur évolue dans la même tendance.

Cap Gemini est porté par les bons résultats d'IBM aux Etats-Unis et une hausse de recommandation de Chevreux. Le titre prend 1,62% à 36,30 euros. Hors CAC 40, une autre SSII est dans le vert: Atos Origin gagne 0,3% après la publication d'un chiffre d'affaires trimestriel en ligne avec les attentes. Altran affiche un gain de 2% à 3,90 euros.

Encore aujourd'hui, les valeurs cycliques sont à la fête et notamment le secteur automobile: Michelin gagne 1,7% à 57,84 euros. Renault prend 1,3% à 36,55 euros et Peugeot 1,24% à 24 euros. Lafarge avance de 1,44% et Schneider de 1,35%.

Du côté des baisses, les prises de bénéfices dominent. Sanofi Aventis subit le plus fort repli du CAC à l'ouverture avec un recul de 3% à 51,96 euros. Le titre est également pénalisé par un abaissement de recommandation de Chevreux. Pernod-Ricard baisse de 0,8% à 54,12 euros et STMicroElectronics de 0,84% à 6,64 euros. Saint-Gobain glisse de 0,56% après un bon début de semaine.

Carrefour est également dans le rouge: -0,56% à 31 euros. Le distributeur a fait état d'une baisse de 3,8% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre. C'est plus que ce que craignaient les analystes.

Quant à Accor, les marchés sanctionnent le recul de plus de 8% de son chiffre d'affaires neuf mois, même si ils s'y attendaient. Le titre du groupe hôtelier abandonne 0,22% à 36,42 euros.

Sur les marchés pétroliers, le brut flirte donc avec les 78 dollars. Le baril de WTI américain s'échange contre 78,01 dollars exactement et celui de Brent de la mer du Nord contre 76,53 dollars.Côté devise, l'euro est toujours au plus haut face au billet vert à 1,4914 dollar.

(également disponible en vidéo).

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :