Peugeot et sa filiale Faurecia bondissent après une grosse acquisition aux Etats-Unis

 |   |  180  mots
Faurecia va racheter 100% du capital d'Emcon Technologies, spécialiste du contrôle des émissions de CO2. Une opération financée par l'émission d'actions nouvelles et qui permet à Peugeot de descendre de 70% à 57% au capital de sa filiale.

Grosse actualité ce lundi autour de Peugeot et de sa filiale d'équipements Faurecia. Cette dernière a annoncé une acquisition aux Etats-Unis dans le domaine du contrôle des émissions de CO2, un marché estimé à 29 milliards d'euros l'an dernier et qui doit bondir à 65 milliards en 2020.

Faurecia va racheter 100% du capital d'Emcon Technologies (2,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2008). Il en espère 60 millions d'euros de synergies par an avec un impact positif sur le bénéfice par action dès 2011.

Le groupe tricolore précise que le financement de l'opération sera réalisé exclusivement par l'émission de 20,9 millions d'actions nouvelles Faurecia. Du coup, PSA va réduire sa participation dans le capital de sa filiale de 70,86% à 57,4%.

L'actuel actionnaire d'Emcon, le fonds d'investissement One Equity Partners lié à la banque JP Morgan Chase, prendra pour sa part 19% du capital en retour et obtiendra deux sièges au conseil d'administration.

En Bourse, le titre Peugeot bondit de 4,18% à la clôture à 23,18 euros et signe la plus forte hausse du CAC 40. L'opération est aussi favorable à Faurecia qui s'envole de 6,74% à 14,10 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :