Wall Street ouvre en légère baisse

 |   |  348  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Les places américaines évoluent en légère baisse ce lundi à l'ouverture toujours attentives à la situation sur les dettes européennes.

Après avoir fortement rebondi en fin de semaine dernière, Wall Street consolide ses positions ce lundi, observant toujours de près la situation en Europe, notamment sur le marché obligataire. La semaine sera en outre marquée par de nombreuses statistiques macro-économiques et par les résultats des grands distributeurs américains, qui donneront un état des lieux plus précis de la consommation outre-Atlantique.

Peu après l'ouverture, le Dow Jones perdait 0,10% à 12.142 points, le S&P 500 reculait de 0,47% à 1.258 points et le Nasdaq abandonnait 0,36% à 2.669 points.

Du côté des valeurs, Boeing grimpe de 2,41% à 68,53 dollars. L'avionneur américain a annoncé dimanche une commande record de 50 Boeing 777 de la part d'Emirates à l'occasion du salon de l'aéronautique de Dubaï, soit un contrat de 18 milliards de dollars, le plus important, en valeur, de son histoire. Boeing évalue à 2.520 avions de ligne la demande du Moyen-Orient, représentant un marché de 450 milliards de dollars sur les 20 années à venir.

IBM s'adjuge 1,04% à 189,33 dollars, tout proche de son plus haut niveau historique. L'investisseur Warren Buffett a expliqué ce lundi sur la chaîne CNBC avoir acheté cette année pour environ 10,7 milliards de dollars d'actions du groupe informatique, dont il détient désormais environ 5,5% du capital. Il a précisé qu'IBM ne savait pas jusqu'à ce jour qu'il s'était constitué une telle participation.

Bank of America cède 1,13% à 6,14 dollars après l'annonce de la vente de 10,4 milliards d'actions China Construction Bank. Cette opération doit lui permettre de réaliser une plus value d'environ 2,9 milliards de dollars. Après impôts, la plus value devrait ressortir autour de 1,8 milliard de dollars. La banque ne détiendra alors plus qu'environ 1% de CCB.

Enfin, JCPenney abandonne 1,09% à 33,55 dollars. Le chaîne de grand magasins a accusé une perte de 67 cents par action au troisième trimestre, là où le consensus misait un déficit par action bien moins élevé, de 12 cents. Les marges et les ventes à périmètre comparable ont fondu et le groupe s'attend à enregistrer des ventes moyennes lors de la période des fêtes de fin d'année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :