Wall Street repart à la hausse

 |   |  252  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : c Copyright Thomson Reuters 2011)
Les indices américains rebondissent à l'ouverture des marchés mardi, portés par la détente des taux en Europe mais également par de bons indicateurs économiques de part et d'autre de l'Atlantique.

Après deux séances de baisse, les marchés américains retrouvent des couleurs à l'ouverture mardi. Dans les premiers échanges, le Dow Jones gagnait 1,86 % à 11.985 points, tandis que le S&P 500, prenait plus de 2 % à 1.229, 72 points et que le composite du Nasdaq s'appréciait de 2,18 % à 2.578 points.

Une tendance à mettre en lien avec la relative détente des taux obligataires en Espagne et deux indicateurs positifs en Allemagne.

Par ailleurs, aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements ont bondi de 9,3% en novembre après un repli de 2,9% en octobre.

Sur le front des valeurs, AT&T (+0,45 %) a annoncé lundi qu'il avait convenu avec Deutsche Telekom de renoncer à son offre de 39 milliards de dollars (30 milliards d'euros) sur la filiale mobile américaine de l'opérateur télécoms allemand, en raison de la multiplication des obstacles réglementaires à une telle alliance.

De son côté, Apple (+1,75 %) a enregistré lundi aux Etats-Unis une victoire en demi-teinte dans une bataille de brevets contre le fabricant de smartphones taiwanais HTC, une issue qui devrait faire jurisprudence pour de futurs litiges.

Le Japon a choisi mardi d'acheter 42 avions de chasse F-35 de l'américain Lockheed Martin (+2,15 %) plutôt que des appareils moins furtifs mais ayant fait leurs preuves au combat.

Google (+1,30 %) et KKR se sont entendus pour racheter à Reccurent Energy, filiale du japonais Sharp Corp , ses projets dans le solaire photovoltaïque en Californie. Cette acquisition est financée par de la dette et des capitaux propres, ont déclaré les deux groupes dans un communiqué.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :