Compagnie des Alpes : des résultats annuels mi-figue, mi-raisin

 |   |  413  mots
(Crédits : DR)
L'exercice 2011/2012 a été mitigé pour Compagnie des Alpes. L'exploitant de remontées mécaniques et de parcs de loisirs a réalisé au titre de son exercice 2011-2012, clos le 30 septembre, un résultat net part du groupe de 27,7 millions d'euros, en baisse de 9,8%. A périmètre comparable, il progresse toutefois de 4,5%.

Le résultat opérationnel a reculé à 60,1 millions d'euros. L'indicateur est ainsi ressorti inférieur aux attentes des analystes qui anticipaient pour leur part 69 millions d'euros de profit opérationnel. Il reste stable à périmètre comparable, alors qu'il chute de 9% à périmètre réel.

La rentabilité du groupe a été impactée par les investissements entrepris par le groupe mais aussi par les pertes générées par le Bioscope (4,5 millions d'euros de pertes et 1,5 million lié à la fermeture du site) et par la contre-performance du Dolfinarium. Déjà connu du marché, le chiffre d'affaires du groupe a progressé à 677 millions d'euros (+5,6% à périmètre réel, +3,7% à périmètre comparable). Compagnie des Alpes explique avoir bénéficié d'une hausse de 5% des revenus dans les domaines skiables et de 6% dans les parcs de loisirs.

Le groupe prévoit de réduire son dividende à 0,70 euro à comparer avec un coupon de 0,85 euro versé au titre de l'exercice précédent. Les ratios de dette restent stables avec un rapport dette nette sur capitaux propres de 47% (+1 point) et un rapport dette nette sur excédent brut d'exploitation de 2,28 (2,24 un an avant).

Début de saison "encourageant" dans les stations de ski

Pour l'exercice en cours, Compagnie des Alpes signale un début de saison dans les stations de ski « encourageant », avec un enneigement abondant et précoce. Les stations de ski ont donc pu ouvrir en avance. Les niveaux de réservation sont satisfaisants et cohérents avec le calendrier. Dans les parcs de loisirs, le premier trimestre a été marqué par le succès des temps forts organisés dans plusieurs parcs. L'activité affiche cependant sur cette branche un repli de -12,5% au 17 décembre, qui s'explique par un week-end de moins par rapport à l'année précédente et dans une moindre mesure par la fermeture du Dolfinarium pour rénovation du dôme. L'exercice en cours sera marqué par le déploiement d'un « tout premier Grévin » à l'international, à Montreal. En 2014, l'ouverture d'un deuxième « Grevin » à Prague est prévue. « D'autres ouvertures sont prévues avec le souhait d'ouvrir un Grevin par an » ajoute Compagnie des Alpes.

Après avoir touché en juillet dernier un plus bas de cinq ans, le titre Compagnie des Alpes a réussi à combler son retard sur l'année. L'action ne perd plus que 3,14% alors que le contexte économique est peu porteur pour les valeurs du secteur du tourisme et loisirs.

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :