L'euro dévisse face aux autres devises

 |   |  315  mots
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'euro perd du terrain face au dollar et face au yen, subissant des prises de bénéfices après sa nette progression de vendredi dernier. Cette remontée de la monnaie unique était alimentée par un regain de l'appétit pour le risque dû à la baisse surprise du taux de chômage aux Etats-Unis, qui est retombé à 7,8%, son plus bas depuis janvier 2009.

L'euro est sous pression alors que l'Eurogroupe doit officiellement lancer ce lundi à Luxembourg le Mécanisme européen de stabilité (MES), qui prendra le relai de l'actuel FESF. Un instrument d'autant plus indispensable pour la zone euro qu'il pourra recapitaliser directement les banques en difficulté sans alourdir la dette des Etats. A condition toutefois que les Européens mettent en place un mécanisme de supervision bancaire, qui pourra être opérationnel au mieux début 2013.

Rencontre Merkel-Samaras

L'Espagne devrait être le premier pays à bénéficier des lignes de crédit du MES, mais il semble toutefois peu probable que la demande d'aide de l'Espagne intervienne à l'issue de la réunion de l'Eurogroupe au regard de l'évolution des rendements. Alors que le taux à 10 ans de l'Espagne se négocie à 5,6%, un niveau élevé mais supportable à court terme, Madrid continue de jouer la montre et s'obstine à repousser une demande d'aide.

Au menu de l 'Eurogroupe figurera également l'épineux dossier grec. Si aucune décision majeure n'est à attendre, les ministres dresseront un état des lieux des finances publiques, et feront le point sur les négociations avec la Troika qui doivent permettre de débloquer une nouvelle tranche d'aide de 31,5 milliards d'euros. Mais c'est surtout la rencontre entre Angela Merkel et Antonis Samaras qui aura lieu demain à Athènes que les investisseurs surveilleront de près.

Le refuge du yen

En attendant, l'euro perd du terrain pendant que le yen, devise refuge, bondit face à l'ensemble des devises. Après avoir testé le seuil des 1,3050, la monnaie unique subit des prises de bénéfices et cède 0,54%, pour se négocier à 1,2961 dollar et dégringole également de 1,1% face à la monnaie japonaise pour revenir à 101,46 contre 102,49 vendredi dernier.  Signe du retour de l'aversion au risque, le yen s'envole aussi de 0,55% face au dollar américain, qui se négocie quant à lui à 78,27yens.

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :