Le CAC digère la salve de publications

 |   |  443  mots
(c) Copyright Reuters
(c) Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les marchés européens jouent la prudence avant la réunion de la BCE, et accusent à midi une légère baisse. Capgemini, malgré un recul de son chiffre d'affaires au premier trimestre affiche la plus forte hausse de la matinée, quand Renault, Sanofi ou Legrand observent des baisses de 1 à 2%;

 

 

 

Les marchés européens se maintiennent en légère baisse, l?attentisme et la prudence étant de mise avant la réunion de la BCE aujourd?hui qui devrait baisser ses taux directeurs. En attendant le CAC digère la salve de publications trimestrielles et recule de 0,33%, à 3843 points. Ailleurs, le Dax grappille symboliquement 0,09%, à 7920 points, Madrid grimpe de 0,41% l?euro stoxx -0,26% et Londres -0,17%.

Du coté des valeurs, CAPGEMINI signe la plus forte hausse et bondit de 3,42%, à 36,12 euros après avoir publié un recul de son chiffre d'affaires au premier trimestre, pénalisé par la conjoncture en Europe, en particulier en France, et un effet calendaire défavorable. A l?inverse, Renault, plombé par une baisse de 2,8% de ses immatriculations en avril recule de 2,1%, à 51,22 euros. SANOFI a annoncé une baisse de 30% de son bénéfice net au premier trimestre plombé par les pertes de brevets de plusieurs de ses grands médicaments compensé par les bons résultats enregistrés dans le diabète, les vaccins et par sa filiale américaine Genzyme. Le titre recule de 1%, à 82,33 euros.

LEGRAND recule de 0,9%, à 35,08 euros alors que Berenberg abaisse sa recommandation de "conserver" à "vendre" sur la valeur. Alstom soutenu par Berenberg qui l?a relevé de "conserver" à "acheter" grimpe de 0,53%, à 31,27 euros alors que Siemens est en difficulté après avoir annoncé une révision en légère baisse de ses prévisions annuelles en raison d'une demande qui reste mitigée dans le secteur industriel et d'un bénéfice trimestriel plombé par des charges passées sur certains projets.

CARREFOUR a annoncé la refonte de l'actionnariat de sa coentreprise avec la société turque Sabanci Holding, une réorganisation qui verra la part du groupe français de distribution passer sous le seuil de 50% des parts de cette société. Le marché apprécie le titre prend 1,9%, à 22,34 euros. BUREAU VERITAS plonge de 7,3%, à 86,23 euros après avoir dit tabler pour 2013 sur une croissance organique légèrement inférieure à son objectif de moyen terme compris entre 6% et 8%, le groupe de certification faisant face à un contexte difficile en Europe et à la volatilité des cours des métaux. Société générale a baissé sa recommandation d'"acheter" à "conserver".

Sur le marché des changes, l?euro cède 0,1% pour se négocier à 1,3166$ et perd 0,1% face au yen, à 128,06yens. Le billet vert reste à l?équilibre face au yen à 97,25 yens. Le pétrole oscille autour de l?équilibre avec un WTI qui se négocie à 91$ et un brent qui renoue avec les 100$, à 100,44$. L?once d?or grimpe de 0,56%, à 1454$.

 

Plus d'informations Bourse sur Monfinancier

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :