Sanofi obtient le feu vert de la FDA pour un traitement contre la sclérose en plaques

 |  | 461 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
LA FDA, l'autorité sanitaire américaine, vient d'approuver la mise sur le marché américain du traitement développé par Sanofi contre la sclérose en plaques récurrente baptisé Aubagio (tériflunomide). Des demandes d'autorisation de mise sur le marché pour Aubagio sont actuellement étudiées par l'Agence européenne des médicaments (EMA) et d'autres organismes de réglementation.

Ce médicament, développé par Genzyme, la filiale américaine du groupe français a montré une « efficacité significative dans différents domaines d'activité de la SEP, notamment une réduction des rechutes, un ralentissement de la progression du handicap et une réduction du nombre de lésions cérébrales détectées par IRM », a souligné le groupe.

 « Nous sommes très heureux qu'Aubagio constitue désormais une nouvelle option thérapeutique, car il changera la vie des patients atteints de sclérose en plaques », a déclaré David Meeker, Directeur Général de Genzyme. « L'approbation de notre premier traitement dans la SEP est une étape importante pour Genzyme et souligne notre volonté de leadership et de partenariat à long terme avec la communauté SEP. » Sanofi a rappelé que des demandes d'autorisation de mise sur le marché pour Aubagio étaient actuellement étudiées par l'Agence européenne des médicaments (EMA) et d'autres organismes de réglementation.

Vers une mise sur le marché en Europe

Le feu vert de la FDA est donc une excellente nouvelle pour le groupe pharmaceutique puisqu?elle ouvre la voie à une mise sur le marché en Europe. Le programme de développement clinique Aubagio, a porté sur plus de 5.000 patients dont certains sont traités depuis près de 10 ans et dans 36 pays ce qui en fait l'un des plus importants projets jamais menés dans le traitement de la sclérose en plaques. Le titre Sanofi surperformait le marché avec un léger gain de 0,28% à 67,47 euros, soutenu par Credit Suisse qui relève son objectif de cours sur le dossier de 58 à 72 euros après l'approbation, par la FDA de son traitement Aubagio pour les patients atteints de sclérose en plaques (SEP) récurrente. La banque maintient toutefois sa recommandation "neutre" pour le titre, notant que le groupe entre dans une phase difficile en termes d'expiration de brevets, qui devrait se traduire par "le pire repli des résultats parmi les grandes capitalisations européennes" en 2012. Sanofi prévoit en effet un repli de 12% du bénéfice net par action cette année, du fait de la concurrence croissante des génériques et de la perte de brevets comme ce fut le cas avec la perte du brevet du Plavix aux Etats-Unis, ce qui n?a pas empêché le groupe français de dévoiler des résultats semestriels supérieurs aux attentes. Les perspectives de moyen terme pour le groupe à partir de 2012 sont toutefois "plus positives", note Crédit Suisse dans sa recommandation.

Alors que l'action se négocie à 67,50 euros, 71% des analystes sont à l?achat sur le dossier mais avec un objectif de cours à 68,77 euros, un potentiel particulièrement limité, inférieur à 2%. 

  Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :