Vilmorin confirme ses objectifs d'activité pour le nouvel exercice

 |   |  497  mots
(Crédits : Bas Beentjes / Hollandse Hoogte)
Vilmorin a réalisé une bonne récolte semestrielle. Le semencier a réalisé au premier semestre 2012-2013, clos fin décembre, un chiffre d'affaires de 430,8 millions d'euros, en hausse de 7,5% (+4,4% à données comparables). Le groupe précise que ces ventes semestrielles ne représentent que moins d'un tiers de ses ventes annuelles.

Dans le détail, la Branche Semences de grandes cultures a réalisé un chiffre d?affaires pour le premier semestre à 190,1 millions d?euros, en hausse de 12 % par rapport au premier semestre 2011-2012 ; cette évolution est de + 8,6 % à données comparables. En Europe, le groupe a bénéficié d?une activité en semences de colza et de céréales à paille, en forte progression. Pour la saison de printemps, Vilmorin assure que les ventes de semences de maïs et de tournesol « s?annoncent d?ores et déjà en forte augmentation dans un contexte propice à ces deux cultures. », notamment aux Etats-Unis avec à la clé une hausse des prix.

Le chiffre d?affaires de la branche Semences potagères s?établit pour le premier semestre à 218,2 millions d?euros, en croissance de 4,7 % à données courantes par rapport au premier semestre 2011-2012. Retraitée à données comparables, la branche enregistre une progression de 1,6 %. Au cours du second trimestre, le semencier a bénéficié d?une activité en progression en Amérique du Nord ainsi que dans la zone Afrique / Moyen-Orient. L?Europe en revanche, reste dans son ensemble toujours marquée par une activité atone liée à un environnement économique encore sous tension.

Le chiffre d?affaires de la branche Produits de jardin s?élève à 22,2 millions d?euros au 31 décembre 2012, en croissance de 1,9 % à données courantes et en retrait de 0,6 % à données comparables. En France l?activité reste en revanche en retrait, impactée par le non référencement de certaines gammes de produits promotionnelles (bulbes à fleurs et gazons) et par un contexte de forte pression sur le pouvoir d?achat.

Dynamisme de la branche Semences potagères

Sur la base des tendances des campagnes de printemps connues à ce jour, Vilmorin confirme globalement ses objectifs de progression de chiffre d?affaires et de marge opérationnelle pour l?exercice 2012-2013. Ceux-ci correspondent à une progression, à données comparables, de plus de 6% du chiffre d'affaires consolidé et à une marge opérationnelle courante de 11% prenant en compte un effort de recherche estimé à 180 millions d'euros.

La publication est de qualité. Elle met en avant le dynamisme de la branche Semences potagères, une activité qui autorise Vilmorin à pratiquer des augmentations de tarifs. Le groupe poursuit son l?internationalisation de ses positions en semences de maïs. Il vient d?acquérir deux fonds génétiques de grande qualité : Geneseed situé à l?est du Brésil, dans l?Etat du Minas Gerais et KSP basé au sud, dans l?Etat du Parana. Cette expansion n?ébranle en rien la structure bilancielle du groupe qui reste équilibrée, pour un endettement net de 315,7 millions d'euros à la fin de l'exercice 2011/2012, ce qui représente un peu moins d'un tiers de ses capitaux propres, qui s?inscrivent à 1 milliard d'euros à la même date. Il n?est pas étonnant que le titre se paie relativement cher à près de 20 fois le bénéfice estimé pour 2012-2013. Conserver

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :