Plastic Omnium réalise un parcours sans faute en 2012

 |   |  471  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les grandes ambitions de Plastic Omnium restent d'actualité. L'équipementier automobile estime pouvoir continuer cette année à surperformer la production automobile mondiale après nouvelle progression de son chiffre d'affaires et de ses résultats en 2012.

Plastic Omnium a réalisé un millésime 2012 de bonne facture. L'activité du groupe de Laurent Burelle reste très dynamique avec un chiffre d'affaires en hausse de 14% à 4,8 milliards d'euros. Les ventes de la branche automobile se sont établies à 4,34 milliards, en hausse de 16,7% et de 9,3% à périmètre et changes constants, à comparer avec une hausse de 6,6% de la production automobile mondiale. L'activité en Amérique, en Asie et en Europe de l'Est a cru d'environ 30 % et représente désormais 63 % du chiffre d'affaires automobile.

Le fabricant de pièces de carrosserie et de systèmes de carburants a en effet consolidé ses positions de leader mondial dans les pièces extérieures de carrosserie et dans les systèmes à carburant grâce notamment au renforcement de son dispositif industriel dans les pays à forte croissance, avec 17 usines supplémentaires depuis 2010.

Dans ce contexte d'activité soutenue et de montée en cadence des nouvelles usines, l'activité automobile a poursuivi le contrôle de ses coûts et dégagé une marge opérationnelle historique de 316,3 millions d'euros (7,3 % du chiffre d'affaires) contre 273,2 millions d'euros en 2011. Ce qui porte a 335 millions d'euros la marge opérationnelle totale du groupe. Elle représente 7% du chiffre d'affaires et ce, pour la troisième année consécutive.

Le résultat net est en progression de 6% à 181 millions (3,8% du chiffre d'affaires) malgré 42 millions de dépréciation d'actifs et de coûts de restructuration. Le groupe a en effet annoncé fin 2012 un ajustement de son dispositif industriel européen avec la fermeture du site d'Eisenach en Allemagne, un plan de compétitivité à Saint-Désirat en France ainsi qu'un regroupement de sa recherche et développement dans les systèmes à carburant à Compiègne (France).

Le cash-flow libre s'élève à 168 millions et sa capacité d'autofinancement à 474 millions. Elle couvre ainsi ses investissements de 261 millions. L'endettement net est réduit de 81 millions à 390 millions et représente 47% des fonds propres, contre 64% l'an dernier.

Plastic Omnium compte, cette année encore, surperformer la production automobile mondiale, attendue en croissance de 1% à 2%. Le groupe investira 1,2 milliard de 2013 à 2016 pour répondre à la demande croissante et renforcer ses parts de marché dans le monde.

Les actionnaires du groupe vont être choyés puisque le conseil d'administration proposera, à l'assemblée générale du 25 avril 2013, un dividende de 0,76 euro par titre, en hausse de 10% par rapport à l'année précédente. Le dividende sera mis en paiement le 3 mai.

L'avis de Monfinancier.com
Le titre du groupe reprend 44% depuis le début de l'année, ce qui valorise la société 1,7 milliard d'euros en Bourse. Suite à cette bonne publication, nous réitérons notre avis positif sur le dossier après notre conseil d'achat sur la valeur . Positif

>> Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com
>> Pour aller plus loin, découvrez notre plateforme bourse personnalisable

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :