A l'ouverture, le Cac40 frôle les 4000 points

 |   |  499  mots
A l'ouverture, le cac40 s'approche déjà des 4000 points...(c) Reuters
A l'ouverture, le cac40 s'approche déjà des 4000 points...(c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Dans le vert à l'ouverture, le Cac40 se rapproche du seuil symbolique des 4000 points, porté par Essilor, Danone et Renault.

Les marchés européens ouvrent dans le vert. Le CAC s'adjuge 0,46%, à 3988 points. A francfort le Dax avance de 0,7%, à 8302 points. Londres s'adjuge 0,62%.

Coté microéconomie, les champions français et américain de la publicité PUBLICIS et OMNICOM ont annoncé un projet de fusion permettant de créer le numéro un mondial du secteur devant le britannique WPP, ce qui pourrait déclencher une nouvelle vague de restructuration du secteur. La cotation de Publicis sera retardée exceptionnellement lundi à 15h30 pour coïncider avec l'ouverture de celle de d'Omnicom à New York. Sur le SBF 120, Havas profite de l 'annonce de la fusion pour s'envoler de 6%, à 5,73 euros.

Essilor et Renault en tête de Cac

ESSILOR s'empare de la tête du CAC avec un gain de 3,3%, à 83,30 euros après avoir annoncé un accord avec PPG pour acquérir 100% du capital de Transitions Optical, leader mondial des verres à teinte variable qu'il co-détient avec le groupe américain, pour un montant de 1,7 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros). DANONE s'adjuge 2,85%, à 59,10 après avoir confirmé ses objectifs annuels en annonçant une croissance organique de 6% de son chiffre d'affaires au premier semestre, dopé par le dynamisme des pays émergents alors que la baisse des ventes en Europe s'avère moins marquée au deuxième trimestre qu'au premier.

RENAULT se distingue avec un gain de 1,18%, à 59,83 euros alors que Citigroup, est passé à l'achat sur Renault, et l'ajoute à sa "Focus list" de valeurs privilégiées en Europe mais avec un objectif de cours abaissé à 69 euros au lieu de 73. Le secteur bancaire est mal orienté alors que plusieurs banques allemandes risquent de devoir passer des charges de  dépréciations alors que se profilent de nouveaux tests de résistance à l'échelle européenne, selon le Spiegel. CREDIT AGRICOLE, lanterne rouge du CAC plonge de 2,35%, à 7,11 euros alors que JPMorgan a abaissé sa recommandation de "surpondérer" à "neutre" sur la valeur.

Eramet et Steria plombés par des prévisions en baisse

ERAMET cède 2,41%, à 69,78 euros après avoir publié une perte nette au titre du premier semestre 2013, plombé par la chute des cours du nickel, et a prévenu que son résultat opérationnel courant devrait être au second semestre "nettement inférieur" à celui des six premiers mois de l'exercice, lui-même négatif. STERIA dévisse de son coté de 4,5%, à 11,24 euros après avoir indiqué s' attendre à une stabilité de son chiffre d'affaires pour le deuxième semestre et a maintenu pour l'ensemble de l'exercice son objectif d'amélioration de son taux de marge opérationnelle et de génération d'un cash flow libre net positif.

Sur le marché des changes l'euro reste stable face au dollar, à 1,3268$ mais cède 0,38% face au yen à 103,04 yens. Le billet vert recule de son coté de 0,3%, à 98,04 yens. Le pétrole s'inscrit dans le rouge avec un WTI à 104,18$ alors que le brent perd 0,06%, à 107,10$. L'once d'or grappille 0,39%, à 1326$.

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :