La tendance reste fragile avec les publications

 |   |  465  mots
Le nouveau record du chômage en zone euro n'impacte pas le marché parisien. Le Cac40 s'adjuge 0,15% à la mi-séance
Le nouveau record du chômage en zone euro n'impacte pas le marché parisien. Le Cac40 s'adjuge 0,15% à la mi-séance (Crédits : reuters.com)
Les marchés reprennent un peu de hauteur à la mi-séance. Le Cac40 s'adjuge 0,15% à 4280 points.

MonFinancier

Les marchés évoluent en légère hausse et digèrent une salve de publications trimestrielles. Sur le front macroéconomique, le taux de chômage atteint un nouveau record en zone euro à 12,2% tandis que l'inflation tombe au plus bas depuis 4 ans ce qui laisse une marge de manœuvre supplémentaire à la BCE pour baisser ses taux afin de soutenir la croissance.

Le CAC qui digère une salve de publications, grappille 0,15%, à 4280 points. Ailleurs, le Dax cède 0,19% à 8993 points. L'euro stoxx grappille 0,24% alors que Londres redonne -0,43%.

 

Technip, lanterne rouge

Du coté des valeurs, Technip (TEC.FR) signe la plus forte baisse avec un repli de 7,6%, à 79,45 euros après avoir ajusté ses objectifs financiers pour 2013, pour prendre en compte l'impact négatif des effets de change et le ralentissement attendu de son activité de Subsea sur la fin de l'année, tandis que la division onshore-offshore devrait faire mieux que prévu. 

A l'inverse, ALCATEL-LUCENT a fait état d'une amélioration de son chiffre d'affaires et de sa marge au troisième trimestre à la faveur d'une forte progression de son activité aux Etats-Unis et de la mise en oeuvre d'un programme de réduction des coûts. Le titre bondit de 18,3%, à 2,79 euros.

Le secteur bancaire toujours bien orienté

A la baisse se distingue également, TOTAL qui perd 1,12%, à 44,73 euros après avoir publié un résultat net ajusté en repli de 19% au troisième trimestre, en raison notamment de charges d'exploration en hausse et d'un environnement défavorable dans le raffinage en Europe, mais le groupe a vu sa production croître de 1%.

Le secteur bancaire s'empare de la tête de l 'indice après la publication de BNP qui dévoile un résultat net en hausse de 2,4% au T3. Le titre bondit de 2,63%, à 54,16 euros. Crédit Agricole s'adjuge 2,4%, à 8,90 euros alors qu'UBS commence son suivi à "achat". Enfin Soc gen prend 2,22%, à 41,66 euros. L'ORÉAL redonne 1,73%, à 125,20 euros après avoir fait état d'une croissance organique ralentie au troisième trimestre, touché par une forte décélération aux Etats-Unis.

Ingenico et Imerys bien orientés

INGENICO prend 5,6%, à 55,46 euros après avoir publié un chiffre d'affaires en hausse de 12% au troisième trimestre et a relevé ses objectifs de vente et de rentabilité pour l'ensemble de l'exercice. IMERYS a fait état d'une stabilisation de son activité au troisième trimestre, grâce notamment au gaz de schiste aux Etats-Unis et au papier dans les pays émergents, ce qui lui permet de maintenir ses objectifs annuels. Le titre prend 7,33%, à 60euros. 

Sur le marché des changes, l'euro cède 0,47%, à 1,3656$ et redonne 0,87% face au yen, à 134,08 yens. Le billet vert recule également de 0,38% à 98,19 yens. L'once d'or consolide et redonne 1,09%, à 1334$. 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :