Ca roule pour Trigano

Trigano, le fabricant de véhicules de loisir, publie des résultats supérieurs aux attentes pour son exercice 2012/2013. Le titre reprend un peu de hauteur, en hausse de 3,40% à 15,210 euros.
Le fabricant de camping-car Trigano relève la tête : le titre gagne 3,40% après l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse de 10,5%.
Le fabricant de camping-car Trigano relève la tête : le titre gagne 3,40% après l'annonce d'un chiffre d'affaires en hausse de 10,5%. (Crédits : Backbuilder)

MonFinancier

 

Trigano relève la tête après des exercices difficiles, crise et camping-cars ne faisaient pas bon ménage. Le groupe a publié des résultats supérieurs aux attentes au titre de son exercice décalé 2012/2013. L'an dernier, l'ambiance était complètement différente. Le spécialiste des véhicules de loisir avait jeté un froid en annonçant des profits divisés par deux au cours de l'exercice 2011/2012. En plus de cette pâle copie rendue par Trigano, le groupe avait sacrifie son coupon sur l'autel de la crise.

Un chiffre d'affaires en hausse de 10,5%

Mais le passé appartient au passé. Le groupe a publié un chiffre d'affaires en hausse de 10,5% à 818 millions d'euros grâce à l'apport des acquisitions réalisées en 2012 et en 2013. Le résultat opérationnel courant à 23,6 millions d'euros, a néanmoins été affectée par la baisse des ventes à périmètre constant (-6,3%). La marge opérationnelle courante s'établit en conséquence à 2,9% du chiffre d'affaires.

L'acquisition de SEA ayant permis de dégager un bénéfice d'acquisition de 19,8 millions d'euros, le résultat opérationnel grimpe à 42,9 millions d'euros contre 26,3 millions d'euros en 2011/2012. Les profits ont également pris la pente ascendante, pour quasiment doubler à 32,6 millions d'euros.

 

Pas de prévisions chiffrées

Ces résultats ont permis de renforcer les capitaux propres consolidés du groupe. Ils atteignent 355,4 millions d'euros après 328 millions d'euros à fin août 2012. La structure financière reste particulièrement solide : malgré l'acquisition de SEA, l'endettement net ne représente à la clôture que 10,6% des capitaux propres consolidés (7,4% en 2012).

Sur le front des perspectives, le groupe ne s'est pas aventuré à avancer des prévisions chiffrées. Le groupe indique attentif, au cours de l'exercice 2014, " à l'évolution de la conjoncture économique dans ses différents pays et intensifiera la politique d'adaptation de ses capacités de production et de ses structures à la demande." A moyen terme, Trigano entend poursuivre "sa stratégie de développement en Europe alliant croissance organique et acquisitions dans les domaines du camping-car, de l'accessoire pour véhicules de loisirs et de la remorque. "

 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

 

MonFinancier

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.