Le CAC préserve les 4250 points malgré la douche froide américaine

 |   |  389  mots
(Crédits : reuters.com)
Les chiffres désastreux de l'emploi américain n'impactent pas le rebond technique sur le Cac40 : l'indice parisien s'adjuge 0,6% à 4250 points...

MonFinancier

 

Le rebond technique a tenu le coup en Europe en dépit de chiffres absolument désastreux sur l'emploi aux USA. La première puissance mondiale a créé seulement 74 000 emplois au mois de décembre. C'est trois fois moins qu'un mois auparavant où 241 000 postes avaient été crées. C'est d'autant plus consternant que les Nfp sont à des années lumières du consensus qui tablaient sur 203 000 créations.

 

3 millions d'américains ont renoncé à trouver du travail

En revanche le taux de chômage attendu stable à 7% recule contre toute attente à 6,7% ce qui peut sembler paradoxal alors que les créations d'emploi sont au plus bas depuis 3 ans aux Etats-Unis. L'explication fait froid dans le dos: Près de 3 millions d'américains ont renoncé à chercher du travail.

Cela n'empêche pas le CAC de reprendre des couleurs et de s'adjuger 0,6%, à 4250 points Ailleurs, Francfort avance de 0,5%, L'euro stoxx et Londres prennent respectivement 0,4% et 0,7%.  Sur le front des valeurs, Renault termine la course en tête et s'adjuge 3,57%, à 62,94 après avoir annoncé qu'il avait renforcé en 2013 sa position de leader au Maroc grâce à sa filiale "low cost" Dacia, qui détient une part de marché de près de 40%.

 

Le million de clients 4G d'Orange fait s'envoler le titre

Orange qui se félicite avoir atteint le million de clients dans la 4G grimpe de 3,1%, à 9,47 euros suivi de Saint Gobain qui gagne 3,06% après avoir annoncé la cession de son métier de revêtements en fibre-ciment. A l'inverse Alcatel Lucent signe la plus forte baisse avec un repli de 4%, à 3,11 euros. Sur le SBF120, Eutelsat pénalisé par une dégradation de JP Morgan qui repasse à neutre dégringole de 2,64%, à 21,92 euros

Sur le marché des changes, le dollar est en chute libre, assommé par le rapport sur l'emploi. L'euro se retrouve propulsé au contact des 1,37$ face au dollar, avant de revenir se négocier à 1,3670$ en hausse de 0,45%. Il redonne par ailleurs 0,26% face au yen, à 142,35 yens. Le billet vert dévisse de 0,7% face au yen à 104,16 yens alors qu'il flirtait avec les 105 yens en début de séance.  

L'once d'or s'envole de 1,27%, à 1245$, signe que le marché anticipe une prolongation du QE de la Fed pour soutenir un marché de l'emploi en perte de vitesse.

 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com 

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :