Ukraine : le nouvel ordre mondial

 |   |  391  mots
Chaque matin l'actualité commentée par Marc Fiorentino...
MonFinancier
 
Ce qui se passe en Ukraine est une illustration du changement géo politique fondamental que subit notre monde depuis quelques années. A l'origine de ce changement, le revirement radical des États-Unis. Leur volonté de repli sur eux mêmes et la politique de l'administration actuelle de désengagement total. Mais les conséquences de cette politique rattrapent toujours les États-Unis...

LE REPLI AMÉRICAIN
La crise en Ukraine a des conséquences étonnantes.Ce qui se passe en Ukraine est un exemple du nouvel ordre mondial. Avec un élément essentiel qui change petit à petit la face du monde : le repli politique des États-Unis sur eux-mêmes ; leur volonté de ne plus intervenir directement ou indirectement nulle part, que ce soit en Syrie ou en Ukraine. On pourrait se dire que l'Ukraine est une question plus européenne qu'Américaine. L'Europe est pourtant incapable d'avoir une politique étrangère commune. Ça ce n'est pas un facteur nouveau.

LE NOUVEL ORDRE MONDIAL
Du coup, dans ce nouvel ordre mondial, on voit la Russie afficher ouvertement ses ambitions, la Russie et la Chine s'allier et même si ces deux pays ne s'aiment pas,cette alliance est réelle basée sur le bon vieil adage : les ennemis de mes ennemis sont mes amis. Ce qui est étonnant aussi c'est que la crise Ukrainienne pourrait quand même toucher les États-Unis. C'est tout le paradoxe. La patronne de la FED pense qu'un dérapage de la situation en Ukraine aurait un impact sur l'économie Américaine. Dans un monde globalisé, un leader comme les États-Unis ne peut pas se désintéresser du reste du monde. A chaque fois qu'ils l'ont fait dans l'histoire, des évènements tragiques les ont obligés à jouer leur rôle de puissance mondiale.

STAGES : ABSURDE ! 
Encore un exemple de l'absurdité de la politique du gouvernement et de son incompréhension totale du monde de l'entreprise. La rémunération des stagiaires va passer à 523 euros contre 436 aujourd'hui ce qui est une excellente nouvelle. Mais les TPE ne pourront pas avoir plus de trois stagiaires ce qui est totalement stupide. Cela ne favorisera pas l'embauche car la situation des TPE est fragile et cela va éloigner les jeunes...
 
 
 
MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/05/2014 à 15:22 :
pour un monde meilleurs !un équilibre ce serait bien qu'il y ai une opposition ??
a écrit le 26/05/2014 à 15:09 :
Pour un equilibre et un monde mmeileurs ce serait bien qu'il y ai une 2 ème GRANDE puissance??
a écrit le 22/05/2014 à 15:51 :
Mais Monsieur Fiorentino le nouveau "Batman-Hollande" est arrivé comment pouvez l'ignorer? Il est certes pas très éloquent et pourtant il dirige le monde.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :