Pouvoir d'achat : les Français sont toujours aussi pessimistes, malgré la baisse d'impôts promise

 |   |  215  mots
Seuls 5% des Français estiment que leur pouvoir d'achat va augmenter dans les mois à venir. (Photo: Reuters)
Seuls 5% des Français estiment que leur pouvoir d'achat va augmenter dans les mois à venir. (Photo: Reuters) (Crédits : reuters.com)
56% des Français s'attendent à une baisse de leur pouvoir d'achat dans les prochains mois. 48% envisagent donc de moins dépenser pour l'alimentation et l'habillement.

L'annonce par le gouvernement d'une réduction de l'impôt sur le revenu pour 3,2 millions de ménages modestes n'a rien changé, pour l'instant. Le nombre de Français anticipant une baisse de leur pouvoir d'achat a progressé ce mois-ci, selon une enquête Viavoice publiée jeudi.

56% des personnes interrogées tablent sur une baisse de leur pouvoir d'achat dans les prochains mois, soit trois points de plus qu'en avril. 5% seulement (contre 9% en avril) estiment qu'il va augmenter.

Chez les ouvriers, ils sont 51% à attendre une baisse, une proportion stable d'un mois sur l'autre.

48% des Français comptent moins dépenser pour l'alimentation et l'habillement

Dans ce contexte, les intentions de consommation et d'épargne des Français restent mal orientées: 48% (3 points de plus que le mois précédent) envisagent de moins dépenser pour l'alimentation et l'habillement dans les mois qui viennent. Seuls 12% (2 points de moins qu'en avril) pensent épargner plus que ces derniers mois. Le solde de ceux qui prévoient d'épargner moins reste stable à 22%.

Pour autant, une personne sur deux estime que le gouvernement peut agir pour une baisse des prix à la consommation et 52% jugent que la baisse de l'impôt sur le revenu est la méthode la plus crédible pour restituer du pouvoir d'achat aux contribuables.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2014 à 15:39 :
Pas très compliqué à comprendre.

Les couches moyennes et les retraités qui sont les moteurs de la consommation, voient leur pouvoir d'achat fondre comme neige au soleil, en raison d'une imposition en constante progression.
a écrit le 22/05/2014 à 21:40 :
Il faut savoir qui dirige notre République, l'Elysée ou Matignon. Le locataire de l' Elysée se dit le patron alors les promesses aucun Français ne peut y croire. Moi Président j'augmenterai les impôts, Moi Président je semerai la pagaille et la zizanie, Moi Président j'aggraverai le chomage et ruinerai l'économie, Moi Président je ferai avaler la lune aux français.
Réponse de le 25/05/2014 à 9:37 :
Il n'a jamais été élu pour son programme. Sa principal campagne a été "moi président, ce ne sera pas Sarkozy". Si l'autre demeuré ne s'était pas représenté, ce ne serait pas la gauche au pouvoir !
Réponse de le 09/09/2014 à 8:16 :
Enfin une analyse politique juste et concise!
a écrit le 22/05/2014 à 19:13 :
Vous faites la déclaration d’impôts sur internet et à la fin on vous donne tout de suite la diminution de votre pouvoir d'achat à venir.
Suite à l'augmentation du taux de TVA et des diverses taxes le calcul en fin de mois et simples et on ne peu pas dépenser plus en touchant moins.
a écrit le 22/05/2014 à 18:23 :
C'est pas "envisage" que vous devriez employés mais "son obligé" !!!
a écrit le 22/05/2014 à 12:41 :
25% d'augmentation d’impôts en 2 ans vous trouvez cela normal sans parler des impôts locaux!!!
a écrit le 22/05/2014 à 11:31 :
Mais il a des francais qui ont du pouvoir d'achat et pour qui tout va bien Madame Sapin qui passe des vacances dans un hotel a 2000 euros la nuit ou mr Sarkozy dans un hotel a 3000euros la nuit ou encore mr Bartolone qui dispose d'une maison de 1,6 millions d'euros tout ne va pas si mal
a écrit le 22/05/2014 à 11:29 :
12 milliards d'augmentation.
1 milliard de réduction
Total = 11 milliards d'augmentation... Les francais ont raison de croire qu'ils vont avoir une baisse de leur pouvoir d'achat ! (Perso, je vais payer 800€ de plus)
a écrit le 22/05/2014 à 11:10 :
C'est pas qu'ils sont pessimistes, ils sont désabusés! Les promesses a la veille des élections c'est bien sur de la foutaise! Avant cette supposée baisse, nous avons eu tellement de hausses - surtout nous les classes moyennes qui en prenons plein "la gueule" - et d'autres arrivent avec l'avis d'imposition (notamment grâce a la mutuelle fiscalisée part employeur), la croissance est à zéro, les faillites au plus haut, il n'y a même pas 10% des embauches qui se font en CDI ... il faudrait être aveugle pour ne pas se rendre compte qu'on décline d'année en année alors forcément ne demandez pas aux Français qu'ils remercient les politiques, qui redeviennent joyeux!
a écrit le 22/05/2014 à 10:30 :
les français sont toujours pessimistes. iI y a des pays qui sont en guerre qui sont plus optimistes selon des études.
Réponse de le 22/05/2014 à 11:34 :
Cela veut dire que les francais sont peut etre plus clairvoyants
a écrit le 22/05/2014 à 10:11 :
on se rend comptre que l'on va en prendre plein la G... un le pib par tete diminue de 0.6 % (350 000 Français en plus par an ...PIB stable)... ensuite, les retraites sont bloqués on mal indéxées depuis plusieur années, rente corem (ZERO depuis 5 ans) retraites cadre indéxée en 2011 de 0.83 % personne n'en parle, prelevement de 0.3 sur des retraites non indéxées; et en plus ce prelevement n'est pas déductible de la base fiscale...d'une autre part j'ai eu 23 % de réduction sur ma mercédés (sale Français) j'ai eu 49 % de réduction sur une bague a madame...je pars en croisière avec une réduction de 33 % mais hélas ce sont les produits de première nécessité qui augmentent... ensuite vous allez voir les taxes foncières les taxe d'habitation en 2015....Hollande devait faire baisser le prix de l'essence.... encore du vent dans les promesses...la baisse de impots ... n'importe quoi...
a écrit le 22/05/2014 à 9:56 :
gagner de l'argent revient à payer plus à l'état et quand je dis gagner, je ne dis pas 'enrichir'. entre les impôts directs, les impôts indirects, les taxes de tous les côtés, les sanctions qui s'accumulent etc. c'est invivable. l'argent que je gagne c'est pour me nourrir, tenter de ne pas licencier dans ma TPE et ne rien développer car c'est impossible. titre personnel mes dépenses et celle de ma famille sont réduite à rien. on mange voilà.... belles perspectives donc.... et je ne parle pas de ce qui nous attend en 2015 car je n'ai aucun espoir d'un changement favorable. a ce stade ce n'est pas du pessimisme ... c'est bien au-delà.
a écrit le 22/05/2014 à 9:15 :
Suis pas pessimiste ! Je N'ENVISAGE pas de dépenser moins, je suis OBLIGE pour pouvoir payer toutes les charges.
a écrit le 22/05/2014 à 9:01 :
Baisse d'impôts? avez vous bien compris la surprise qu'auront beaucoup de gens avec le nouveau calcul du coefficient familial?
Réponse de le 22/05/2014 à 9:54 :
Les baisses d'impôts ne concernent pas les français !
Elles concernent les assistés du PS, nuance...
Réponse de le 22/05/2014 à 11:38 :
Les patrons assistes vont avoir 50 milliards de baisses de charges de plus la politique du ps est celle de la regle d'or Sarkozy Merkel donc la politique actuelle est une politique d'union UMPS mais ont ne vous la pas dit !!
Réponse de le 22/05/2014 à 11:57 :
tout a fait !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :